GOA, la Gazette de Camelot : la 1.75 arrive enfin lundi !

Après deux reports de celles-ci, les versions 1.74 et 1.75 ont une nouvelle date d'arrivée sur les serveurs européens : lundi 11 juillet. Un récapitulatif rapide de leurs ajouts débute ce point information hebdomadaire de l'exploitant européen GOA, accompagné de quelques informations sur la Coupe du Monde des Jeux Vidéos, la mise à jour des bonus aux royaumes en difficulté, une astuce dansante et deux textes d'ambiance portant sur la zone midgardienne de Muspelheim et l'arrivée des mariages albionnais.
L'arrivée de la version 1.75 et la mise à jour des royaumes sous peuplés mais aussi de longs récits à lire cette semaine, à l'occasion des premiers mariages qui peuvent maintenant être organisés sur Albion, mais aussi sur une région de Midgard où il ne fait pas bon mettre les pieds...

Les nouvelles de la version 1.75

Nous sommes heureux de pouvoir annoncer la résolution du bug qui nous a contraint avant-hier à repousser la sortie de la version 1.75. C'est donc dès lundi que nous l'installerons sur les serveurs de jeu qui seront arrêtés à dix heures et demi.

Rappelons qu'avec cette version arrivent les missions RvR, l'accès aux Abysses en fonction des tours (et non plus des forts) et la possibilité de détruire celles-ci, une plus grande souplesse dans l'acquisition des secrets des anciens, une plus grande facilité à obtenir les parchemins de vos artefacts et certain de ceux ci, l'augmentation de la vitesse de course, des infobulles, deux nouvelles barres de 10 raccourcis, de nouvelles quêtes, de nouvelles personnalisations faciales (en particulier la possibilité de régler "l'humeur" de vos personnage), et bien d'autres choses encore que vous pourrez découvrir en lisant les notes de version dans la section "Version en test" de notre site.

Par ailleurs, le fichier comprenant le tutorial et les nouveaux graphismes des villes se trouve maintenant sur la page Téléchargement, et, si vous ne l'avez pas encore fait, nous vous invitons à le récupérer si vous jouez avec le moteur Catacombs afin de l'installer dès maintenant et pouvoir en profiter sans délais lors du passage en version 1.75.


Des nouvelles de la coupe du monde des jeux vidéo
La coupe du monde bat son plein et entre dans la phase finale ce week-end. Déjà, de nombreux spectateurs et visiteurs se sont empressés de se rendre au Carrousel du Louvre. Nous vous rappelons que nous serons heureux de vous accueillir dans la partie salon. Ne manquez donc pas de nous rendre visite et de profiter de l'occasion pour échanger avec les Gestionnaires de Communauté français.



Détails pratiques :
Horaires d'ouverture : 10 heures - 20 heures
Accès : métro Palais Royal, entrée 99 rue de Rivoli, Paris 1er arrondissement.
Prix de l'entrée : 5 euros


Royaumes sous peuplés
La mise à jour des aides aux royaumes sous peuplés a été effectuée mercredi dernier. Vous découvrirez donc dans le tableau ci-joint le détail des bonus sur chaque serveur.

    Jours par niveau gratuit Bonus de camp Bonus RvR Achat de points d'ancrage
Broceliande Albion 7 78% 0% 100%
Midgard 2 112% 10% 50%
Hibernia 7 90% 0% 100%
Carnac Albion 7 84% 0% 100%
Midgard 3 94% 5% 50%
Hibernia 7 92% 0% 100%
Orcanie Albion 7 86% 0% 100%
Midgard 3 104% 5% 50%
Hibernia 7 90% 0% 100%
Ys Albion 7 88% 0% 100%
Midgard 7 96% 0% 100%
Hibernia 7 96% 0% 100%
Camlann Albion 7 0% 0% 100%
Midgard 7 0% 0% 100%
Hibernia 7 0% 0% 100%


Nouveau contenu : mariages albionnais
C'est une légère lueur qui se lève sur l'horizon, doux parfum d'un printemps nouvellement arrivé sur Albion. Tual est là, enlaçant sa douce sous la rosée du matin, couchés contre le vieux chêne de leurs parents. La nuit fut des plus belles, emplie de promesses et d'espoir, tels deux enfants se promettant la lune à l'aube d'un au revoir. Ils sont jeunes, quatorze et seize ans, mais déjà leur avenir se dessine, celui d'un bonheur partagé et désiré.

Nuit volée à celle qu'on aime avant le départ pour la guerre, désir d'insouciance, fin de l'enfance avec le plus beau des rêves, revoir l'être aimé. Tual portait beau en ce jour, fièrement dressé sur son cheval, bannière au vent et fleur sur la garde de l'épée. Il suivait son père et les autres chevaliers de la marche, non sans amertume, mais conservant ce sourire dont il était si fier. La guerre l'appelait, peut-être serait-il blessé voire tué, mais en cette matinée il avait arraché aux lèvres de sa belle les mots tant convoités. Elle serait un jour sa promise, mère de ses enfants, il ne pouvait en être autrement.

Les jours passent, sans nouvelles. Semaines, mois, une année entière s'écoule, sans que personne ne sache. Les guerres au loin sont des plus difficiles, on raconte que nul ne saurait en revenir victorieux. Comme chaque matin Noreen part sous le vieux chêne, pour prier la Lumière de lui rendre son bien aimé, sans réponse. Bientôt deux ans qu'ils sont partis, le retour de quelques-uns au long des mois laissant espérer à chaque fois, mais encore coulent les larmes à la vue des visages assombris.

Mais il vit, Noreen le sait. Elle ne pourrait l'expliquer, sans doute folle qu'elle est, mais quelque part il pense à elle, sous un chêne ou un vieil hêtre, alors elle ne peut l'abandonner. De nombreux prétendants s'offrent à elle, belle épouse qu'elle ferait, mais rien n'y fait. Cœur volé, elle ne peut que l'attendre.

Difficile de savoir où s'arrêtent le rêve et la réalité, endormie sous le chêne et réveillée par le plus doux des baisers. Un genou à terre, après s'être assuré de l'approbation de son père, c'est le visage souriant que Tual revenait, légèrement tremblant, pour lui demander de l'épouser.

La fête sera grande, pour le retour de chacun mais aussi l'union des deux. La guerre n'a encore trouvé de fin, sans doute même Tual devra-t-il repartir, mais désormais ils partageront bien plus que leurs secrets. Le plus attendu faisant sans doute, de tous, le plus beau des mariages.


Après Midgard, voici venues les cérémonies de mariage sur Albion. Quelles que soient les croyances de votre personnage, qu'il s'agisse de la Lumière de Camelot, d'Arawn, de Ceridwen ou des nombreux Esprits des Sarrasins, il pourra trouver quelqu'un pour célébrer l'union avec l'être aimé - et même si vous êtes membre de l'Eglise d'Albion ! La personne la mieux renseignée sur le sujet est bien entendu la mère Michelle, qui passe le plus clair de ses journées à colporter les potins au marché de Camelot.

Point Background Midgard : Maudit par les flammes

Mécaniquement, sa langue sèche parcourait ses lèvres parcheminées par la chaleur, sans pour autant les soulager. Comme il regrettait maintenant d'avoir jeté sa gourde : l'eau qui pourtant semblait presque bouillir dans le récipient en métal aurait certainement été aussi rafraîchissante que la plus pure des sources de montagne. Comme celles qui se trouvaient près de son village, résurgence du glacier Isajökull. Hélas même le souvenir de ces glaces éternelles, dont les terribles craquements le réveillaient la nuit parfois, ne pouvait plus lui offrir un instant de répit tant désiré dans cette implacable fournaise.

Dans son souci d'avancer sans être repéré par les monstruosités qui peuplaient l'endroit - qui aurait pu croire que pareille désolation puisse accueillir en son sein tant de créatures - il hésitait sans cesse quant à son itinéraire. Marcher sur les étendues de cendres et de scories lui assurait certes une progression silencieuse, mais l'empreinte de ses pas traînants trahissait sa présence. De plus, croiser une autre trace que la sienne, qu'elle soit constituée de colossales empreintes, ou marquée par de terribles griffes, était loin de le rassurer. L'alternative, progresser le long des coulées de lave solidifiées, n'était guère meilleure : il devait constamment prendre garde aux formes tourmentées et parfois tranchantes prises par la roche soudainement solidifiée, et bien souvent des pierres roulaient sous ses pieds, le bruit de leur chute répété par l'écho le long des gorges abruptes.

D'innombrables fumerolles s'élevaient vers les cieux, rougies par les feux multiples qui ouvraient les chaotiques amas de roches ça et là, et cachaient le ciel. Il était bien incapable de dire si la nuit était tombée, ou si même un nouveau jour s'était levé. Nulle étoile ne brillait assez pour percer son firmament veiné d'ocre. Las, essuyant la poussière collée à son front maintenant dépourvu de sueur, il se résigna à laisser sa trop lourde armure de maille. Mais il lui était toujours aussi difficile de respirer, ses poumons mis à mal par l'air brûlant, sa gorge irritée par le manque d'eau et la fumée omniprésente.

Peu lui importait maintenant où le portaient ses pas. Ses yeux blessés par les vapeurs toxiques et l'intense rougeoiement des lacs de lave n'étaient plus en état de le guider, ses jambes fatiguées, tailladées par les roches tranchantes et brûlées par des sources de soufre, refusaient de porter plus que le poids de son propre corps, aussi allait-il désormais à demi-nu et noir de suie. Il n'espérait plus désormais, mais pourtant il avançait encore, d'une démarche traînante et mal assurée. Depuis combien de temps errait-il ? Obnubilé par ce cheminement sans espoir, il ne réalisait même plus que la faim, ou encore le sommeil, ne le tenaillaient plus.

Tout juste fut-il étonné un court instant, lorsque plus tard il vit sa main posée sur le rocher qu'il s'efforçait de gravir, du nombre d'os qui la constituait. Mais bien vite il en détourna ses orbites rougies par les feux élémentaires, car tout à sa malédiction, il devait encore avancer.


Muspelheim, territoire tourmenté des géants de feu, est la source primordiale de cet élément. Ces terres ravagées, constituées de volcans, de coulée de laves parfois solidifiées, de scories et de cendres, sont pourtant la demeure de nombre de terribles créatures, toutes liées à l'élément maître en ce domaine. Parmi celles-ci nombre de revenants, pauvres hères qui s'étaient autrefois présomptueusement enfoncés dans ces terres hostiles sans bien mesurer le prix qu'il leur faudrait payer...

L'astuce de la semaine
Figure inédite
Après ces longs textes, une courte astuce peu connue - mais plus amusante qu'utile avouons-le. Dans les eaux où il vous est possible de plonger (touche W par défaut), essayez la commande /dance et vous verrez qu'elle n'a pas le même résultat que sur terre !

Bon jeu et bon week-end à tous en vous préparant dès maintenant à raser les tours ennemies dès lundi soir !
Source : http://daoc.goa.com/news/view_news.php3?id_article=3340

Réactions (48)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Dark Age of Camelot ?

1307 aiment, 187 pas.
Note moyenne : (1525 évaluations | 58 critiques)
7,7 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Dark Age of Camelot
(906 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1191 joliens y jouent, 5880 y ont joué.