La Gazette de Camelot

Cette semaine encore, l'exploitant européen GOA publie un communiqué riche en information : outre l'habituel astuce (gêrer une pierre d'âme supprimée ou déplacée par un changement de version) et le texte d'ambiance (de l'importance de la généalogie pour un viking), nous avons enfin le résultat du précédent sondage sur la commande /level qui avait déchaîné les passions et un nouveau sondage sur la jonction de serveur introduite par la version 1.74 accompagnée d'un récapitulatif.

Et c'est enfin la fin annoncée des problèmes de "lag" ayant nuit à la qualité du jeu la semaine passée, et sept jours d'abonnements offerts à tous en compensation de la gêne subie.
Cette semaine, nous reviendrons sur le sondage concernant la mise en place de la commande /level, mais aussi sur l'éventuelle jonction de certains de nos serveurs et sur la maintenance réseau d'hier matin. Par ailleurs, vous pourrez admirer l'excellente mémoire de tout viking bien éduqué grâce au point background.

La fin des difficultés d'accès à notre plate-forme
Suite à la maintenance opérée hier matin, les pics de latence et les déconnexions qui touchaient de nombreux joueurs ces derniers jours ont pu être éliminés. D'autres actions sont prévues afin de nous assurer de la pérennité de ces corrections, néanmoins vous avez d'ores et déjà pu retrouver une bonne qualité de jeu.

Cependant, pour vous remercier de votre patience et de votre aide, notamment à travers vos nombreux retours auprès du support technique, nous vous offrons 7 jours d'abonnement qui seront ajoutés à votre période en cours.

La commande /level
La semaine dernière, nous vous consultions via notre outil de sondage avant la mise place de la commande /level sur Deira et Cumbria, nos deux nouveaux serveurs.

Ce sondage a soulevé des débats passionnés, tant via les forums communautaires que par les nombreux messages que nous avons reçus au support. Il en ressort que, si vous êtes nombreux à souhaiter sa suppression, la majorité de la communauté souhaite néanmoins conserver la possibilité d'utiliser cette commande.

C'est pourquoi nous l'avons mise en place dès aujourd'hui sur Deira et Cumbria comme sur le reste des serveurs de Dark Age of Camelot en Europe.

Jonction des serveurs
Lors de notre précédent sondage concernant la jonction des serveurs, vous vous êtes majoritairement montrés en faveur de cette dernière. Nous projetons donc de joindre les capitales et les zones RvR de 6 serveurs anglais, allemands et français lors du passage en version 1.75.

Néanmoins, au travers de certaines remarques qui nous ont été faites, ou questions qui ont été posées aux gestionnaires de communauté en jeu, il semble qu'une partie d'entre vous ait répondu à ce sondage sans avoir complètement appréhendé ce que recouvrait exactement une telle jonction. D'autre part, une partie de la communauté de Carnac, encore difficilement quantifiable, s'est exprimée contre ce rapprochement.

C'est pourquoi, si vous êtes directement concerné par ces éventuelles jonctions de serveur, c'est à dire si vous jouez sur Excalibur, Prydwen, Logres, Lyonesse, Carnac ou Orcanie, nous vous invitons à vous exprimer à travers un dernier sondage après avoir soigneusement lu le récapitulatif suivant :

Donc, que se passerait il si votre serveur était joint à un autre ?

Tout d'abord, la population dans les zones frontières seraient environ doublée, multipliant ainsi tant les rencontres que les opérations d'envergure comme les prises de fort ou de reliques. Les vaux, les Abysses, les Voies de la Discorde et le Hall des Invocateurs font bien entendu partie des zones concernées.

Vous constateriez la même chose dans les capitales. Capitales où, d'ailleurs, vous verriez apparaître un nouveau PNJ qui permettrait de passer d'un serveur à l'autre. Vous pourriez donc, par exemple, aller faire vos courses sur les marchands revendeurs du serveur joint, aller y chercher un artefact que vous ne trouvez pas sur les terres atlantes de votre serveur, ou même participer à une étape des secrets des anciens avec une guilde du serveur qui est joint au votre. Après quoi, il suffirait de retourner auprès de ce fameux PNJ et de repasser sur votre serveur d'origine pour retrouver vos amis ou votre guilde.

Vous l'aurez donc compris, les capitales et les zones frontières seraient communes et vous y rencontreriez automatiquement tous les joueurs des deux serveurs. Néanmoins, la jonction de votre serveur à un autre vous donnerait accès à l'ensemble des zones de cet autre serveur en passant de l'un à l'autre via un PNJ.

Cependant, il ne faut pas perdre de vue que :

- La jonction de serveurs est irréversible

- Quand vous entrez dans la zone RvR ou dans votre royaume sur l'autre serveur, le nom de votre personnage se verra prolongé par le nom de votre serveur d'origine si un personnage de l'autre serveur possède le même nom (par exemple Scott de Carnac ou Scott d'Orcanie).

- Vous ne pourrez plus prendre un nom de personnage ou de guilde qui existe déjà sur l'autre serveur, y compris s'il est sur votre propre compte.

- Les joueurs possédant des personnages de royaumes différents sur les deux serveurs pourront toujours les utiliser, mais il existera une temporisation d'une heure s'ils veulent passer de l'un à l'autre. Donc si vous jouez sur Midgard/Prydwen et Hibernia/Excalibur par exemple vous devrez attendre une heure après avoir déconnecté vos personnage de Prydwen avant de pouvoir rejoindre vos amis sur Hibernia/Excalibur.

- Si un joueur n'a jamais joué sur l'un des deux serveurs, il pourra créer des personnages sur les 2 serveurs, mais dans le même royaume ! Ce point est particulièrement important pour les serveurs anglais puisque, s'ils sont joints, et en dehors de Camlann, ceux qui n'ont pas déjà des personnages dans deux royaumes différents n'auront plus accès qu'à un seul royaume. Et ce, même s'ils changent de serveur.

Par exemple, si vous créez un nouveau compte ou disposez de personnages uniquement sur un serveur, votre choix de royaume sera mis en place sur les deux serveurs. Donc, par exemple, si vous jouez actuellement sur Midgard/Prydwen et que vous n'avez pas de personnages sur Excalibur, vous ne pourrez créer de personnage que sur Midgard/Excalibur.

Sachant tout cela, et si vous jouez sur l'un des serveurs cités plus haut, nous vous invitons à répondre dès maintenant au questionnaire qui se trouve dans la partie sondage du site pour confirmer, ou non, les résultats de celui du mois dernier. N'hésitez pas non plus à en parler autour de vous afin de vous assurer que tous puissent donner leur avis.

Point Background Midgard : Notions de Bravoure
"... et je tranche alors, avec ma hache ! D'un coup un seul, l'honneur pour ma famille ! Et la honte pour la sienne ! Ha !"

L'immense brute conclut son récit d'un raclement de gorge peu engageant. Les craquements du siège sur lequel il reprend place couvrent un instant les murmures d'approbation de ses compagnons d'infortune. Alors qu'il se lève pour ajouter du bois au feu qui crépite, un autre prend la parole à son tour.

"Devant les braves qui furent aujourd'hui mes frères d'armes, et aux côtés desquels j'ai apporté une fois de plus l'honneur à mon sang en le versant sans crainte sur le champ de bataille..."

Il s'interrompt un moment dans une grimace de douleur contenue, et porte la main à son visage. La danse des flammes qui redessine constamment les ombres de ses profondes rides avait caché jusqu'à maintenant la récente coupure qui barre sa joue gauche, souvenir douloureux de la mauvaise rencontre faite plus tôt dans la journée par leur petit groupe.

"Je me présente, je suis Arnvarr Jótryggrson, fils de Jótryggr Björnverdrson, fils de Björnverdr Jöfurhvatrson, fils de Jöfurhvatr Hjalmvinrson, fils de Hjalmvinr Ulfmundrson, fils d'Ulfmundr Jórmarrson, fils de Jórm..."

Par quelques toussotements respectueux, l'assistance signifie à l'orateur que son éducation est reconnue et appréciée, et qu'il est temps pour lui de commencer son histoire.

"Ce soir je vous conte la première et dernière aventure de mon aïeul Hjalmvinr, dont la valeur était si grande qu'il lui a suffit de la prouver une seule fois pour gagner sa place aux festins de la Valhöll. L'honneur et la gloire, c'est dans les territoires sauvages du Svealand qu'il est parti les chercher."

Quelques sourires se dessinaient ça et là, car c'était là bien la dernière des contrées de Midgard à mériter pareil qualificatif, mais d'un seul regard Arnvarr les fit disparaître aussi vite que claque un fouet.

"Rappelez-vous, c'était alors des temps très anciens, Jordheim n'avait pas encore de murailles, Vasudheim ne comptait qu'une hutte de pêcheur, et les terres d'Audliten n'étaient encore que friches sauvages. Le Svealand n'était pas cette merveille de civilisation que nos ennemis nous envient. Personne ne savait vraiment où se trouvait la grotte où Nisse et ses larbins se terrent de nos jours, et c'est dans l'espoir de la découvrir que mon ancêtre s'en alla sans peur ni doutes."

Se grattant le menton, le conteur semble hésiter un instant. Il parcourt l'assemblée du regard avant de continuer, alors que sa voix manque un moment de conviction.

"Et jamais depuis on ne l'a revu ! N'est-ce pas la preuve irréfutable qu'il a consommé un destin héroïque, ainsi que l'avaient décidé les Nornes ? Jamais depuis sa dépouille n'a été retrouvée ! N'est-ce pas le signe indéniable que nul autre n'a réussi à ce jour à aller aussi loin dans l'inconnu qu'il n'a pu le faire ? Je vous le dis sans qu'à aucun moment le doute ne m'habite, compagnons : mon aïeul siège parmi les Einherjars, aussi sûr que mon tour viendra de le rejoindre !"

Croisant les bras et toisant l'assistance, Arnvarr conclut sèchement sans laisser une chance aux questions gênantes d'être posées.

"Voilà donc une fois de plus comment l'honneur accompagne ma famille à chacune de ses générations !"

Sur ce il reprend sa place, faisant mine de ne pas entendre les quelques murmures circonspects qui ne manquent pas de clore sa démonstration tarabiscotée. Mais déjà un autre prend la parole et captive l'attention des auditeurs.

"Sans vouloir médire compagnons, la bravoure de mes ancêtres surpasse celle de tout ceux qui ont étés loués ce soir. Laissez moi vous raconter cela : je m'appelle Eysteinn Styrbjörnson, fils de Styrbjörn Hrólfrson, fils de..."

L'astuce de la semaine
Pierre des Ames et mauvaises aventures
Tout le monde le sait, nous sommes de forts combattant contre les membres des royaumes ennemis et les puissants monstres, presque immortels. Mais il peut également arriver que nous mourrions. Dans ce cas, il peut être nécessaire de taper la commande /release pour revenir à sa pierre des âmes.
Mais avec tous les changements qui sont survenus dans nos royaumes, il est possible que maintenant votre âme soit liée à une pierre qui n'a plus d'existence. Vous pouvez ainsi vous retrouvez coincé dans un mur ou une pierre…
Nous vous conseillons donc de renouveler régulièrement votre lien sur une pierre des âmes afin d'éviter ces mauvaises aventures.
Si vous vous trouviez malgré tout dans une telle situation et que votre personnage se trouve bloqué ou impossible à jouer, envoyez un rapport à notre support technique en utilisant la rubrique Problèmes en jeu et la sous-catégorie Personnages bloqués (stuck).
Bien sûr, nous espérons que vous n'avez pas besoin d'utiliser ce lien trop souvent.

N'oubliez pas de répondre au sondage si vous jouez sur Excalibur, Prydwen, Logres, Lyonesse, Carnac ou Orcanie. Et, si votre personnage est un viking, pensez également à réviser la liste des noms de vos ancêtres sur quinze générations pour ne pas passer pour un idiot à la prochaine réunion de guilde.

Très bon jeu et excellent week-end à tous !
Source : http://daoc.goa.com/news/view_news.php3?id_article=3174

Réactions (88)


Que pensez-vous de Dark Age of Camelot ?

1307 aiment, 187 pas.
Note moyenne : (1525 évaluations | 58 critiques)
7,7 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Dark Age of Camelot
(906 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1191 joliens y jouent, 5880 y ont joué.