La Gazette du vendredi

Chaque semaine, l'exploitant européen GOA publie sur son site officiel un communiqué mêlant annonces, astuces, conseils et textes d'ambiance.

Ce vendredi, nous avons des nouvelles de la mise en place de la version 1.84 et une correction liés aux monstres de Midgard et la mise à jour des bonus aux royaumes en difficulté. Un long article vous donnera les règles et les consignes à respecter pour faire restaurer un objet perdu ou détruit par accident, et enfin l'astuce de la semaine concerne la vitesse de frappe des boucliers.

Le texte d'ambiance quand à lui se concentre sur les répugnants secrets des animistes.

Dans la gazette cette semaine vous trouverez des nouvelles de la version 1.84, la mise à jour des bonus aux royaumes sous-peuplés pour le mois d'août, un rappel sur les nouvelles possibilités de restauration d'objets annoncées en avril dernier, un point background illustrant les époustouflantes capacités des animistes les plus aguerris et enfin une mise au point sur les vitesses de frappe des boucliers de tailles différentes.

Du neuf à propos de la version 1.84
Ceux qui sont impatients de profiter de la version 1.84 seront heureux d'apprendre que les tests des serveurs sont désormais en cours alors que la traduction des fichiers touche à son terme. Comme d'habitude nous vous tiendrons informés des progrès de nos tests, en particulier dès que nous aurons une estimation plus précise de la date de mise en place.

Correction de la semaine
Le butin obtenu à la mort des créatures aquatiques dans les zones classiques midgardiennes a été ajusté en fonction du type des monstres et de leur puissance.

Royaumes sous peuplés
Les bonus aux royaumes sous-peuplés ont été mis à jour hier, le 3 Août. Voyez ci-dessous leur évolution sur votre serveur favori :

Jours par niveau gratuit Bonus de camp Bonus RvR Achat de points d'ancrage
Broceliande Albion 7 76 0% 100%
Midgard 2 114 10% 50%
Hibernia 7 90 0% 100%
Carnac/Orcanie Albion 7 83 0% 100%
Midgard 2 110 5% 50%
Hibernia 7 87 0% 100%
Ys Albion 7 82% 0% 100%
Midgard 4 102% 5% 50%
Hibernia 7 96% 0% 100%
Glastonbury Albion 7 96% 0% 100%
Midgard 4 102% 5% 50%
Hibernia 7 82% 0% 100%
Camlann Albion 7 0% 0% 100%
Midgard 7 0% 0% 100%
Hibernia 7 0% 0% 100%

Rappel concernant les restaurations d'objets
Vous êtes nombreux à contacter la FAQ après avoir perdu un objet par maladresse ou par mégarde et peu parmi vous connaissent les détails du système d'exception mis en place il y a quelques temps malgré l'annonce parue à ce sujet dans la gazette du vendredi. Un rappel s'impose donc.
Ce système a pour but de rattraper une étourderie de votre part. En effet, qui n'a jamais laissé tomber un objet au sol pour ne s'en rendre compte qu'une fois qu'il est trop tard pour le récupérer ? Ce genre d'accident peut aussi bien se produire avec un artefact ou un bijou rare et puissant. Rassurez-vous, la FAQ a la solution pour ce genre de problème.
Chaque compte dispose depuis maintenant plusieurs mois de cinq opportunités de restauration à dépenser, chacune vous donnant droit à une restauration d'objet. Une fois l'une d'elle employée elle est définitivement perdue. Soyez donc attentifs afin de ne pas les dépenser trop vite.
Les conditions de restauration de l'objet sont dépendantes de sa nature, voici donc une brève présentation de chaque grand type d'objet et des modalités de restauration pour chacun d'entre eux :

- Objets courants : l'objet vous est rendu tel qu'il est lors de son obtention, que ce soit une récompense de quête ou un objet laissé par un monstre quelconque.

- Artefacts : l'objet vous est rendu tel que vous l'avez obtenu après activation, c'est-à-dire au niveau 0.

- Pierres de respécialisation de ligne ou respécialisation achetée : elles vous seront rendues ou remboursées si vous les utilisez alors que vous avez déjà une respécialisation complète. Dans le cas d'une pierre, c'est la pierre qui vous sera rendue, dans le cas d'un achat de respécialisation c'est la somme dépensée qui vous sera remboursée.

- Objets artisanaux et objets uniques : ces objets ne peuvent pas vous être rendus.

Cette liste n'est pas exhaustive. Si vous souhaitez récupérer un objet perdu adressez-vous à la FAQ qui sera en mesure de vous dire si oui ou non sa restauration est possible.
Enfin, si vous êtes victime d'un problème en jeu entraînant la perte d'un objet, n'hésitez pas àcontacter immédiatement notre support technique qui examinera la situation pour vous aider et vous le restituer dans tous les cas où cela s'avérera possible.

Point background Hibernia : Osmose du Fongus
« Entrez ! » Isleen inspira profondément. Elle avait secrètement espéré que Norotoa ne serait pas chez lui tant le sylvain la troublait. Elle entrebâilla à peine la porte, une odeur rance lui agressa les narines. La celte recula d'un pas, la mine dégoûtée. Ce sylvain n'était décidément pas normal, comment pouvait-il supporter une telle odeur ?
Norotoa ne participait à aucun conseil, il ne visitait jamais le bosquet. Il n'était jamais malade, ne flânait jamais au marché et, à y bien penser, Isleen songea qu'elle ne l'avait jamais vu en dehors de la tanière qui lui servait de maison. La dernière génération de combattants ne devait même pas avoir une seule fois aperçu le sylvain, si tant est qu'ils aient conscience de son existence.
Elle prit son courage à deux mains et poussa la porte devant elle.
Son sang se glaça dans ses veines. Le sol, les murs et tous les meubles semblaient recouverts d'une masse informe et grouillante. Partout son regard se posait sur des paquets de mycoses brunâtres dégageant une odeur de terre mouillée éc½urante. Prise d'une envie de fuir à toutes jambes, Isleen retint son souffle et demeura, par un violent effort de volonté, sur le seuil de la maison.

"Norotoa ?" croassa-t-elle

"Je suis là, Isleen. Quel plaisir de te revoir !"

Le visage souriant du sylvain apparut au centre de la culture géante. Il était lui-même recouvert des pieds à la tête de champignons, plus ou moins gros et de différentes formes. Ils poussaient sur sa joue, son front, certains paraissaient nichés dans ses oreilles. Son ancien compagnon de classe faisait partie intégrante de l'effroyable tableau.

"Je te proposerai bien de t'asseoir, mais je connais le peu de goût que tu as pour mes protégés, murmura Norotoa." "Je suis juste venue te prévenir que le conseil aimerait que tu te tiennes à disposition de la garde. Des trolls ont été aperçus près de Druim Cain et tu fais partie des gens aptes à défendre nos frontières comme tu l'avais toi-même décidé."

"Ah oui ! Bien. Très bien ! Je reste à la disposition du conseil évidemment."

"Voilà c'est tout, coupa Isleen. Je te laisse, j'ai .j'ai. d'autres choses à faire !"

Elle referma aussi vite qu'elle le put la porte et en quelques enjambées mis une distance qu'elle jugea raisonnable entre elle et l'étrange demeure.

"Reculez !" hurla Sétenta.

Isleen bloqua une nouvelle flèche qui filait droit vers la gorge de la druidesse tout en reculant au même rythme que le reste du groupe. C'était la débâcle. Les forces midgardiennes les surpassaient en nombre et en férocité et malgré des positions défensives fortes, les groupes hiberniens venus protéger la frontière reculaient depuis le début des affrontements. Une clameur soudaine, assourdissante, lui vrilla les tympans.

"Ils chargent ! Fuyez !" éructa Sétenta.

Les hordes ennemies précédées de leurs dangereux skalds fondaient sur eux à une allure inhumaine. Isleen, après un dernier coup d'½il à la poignée d'hiberniens qui l'accompagnait, fit volte-face et remonta la colline ventre à terre. Courir, elle devait courir. Le plus loin et le plus vite possible.
Elle franchit d'un bond le haut de la colline et une odeur âcre et familière lui emplit les poumons.Partout autour d'elle, le sol en grouillait. Sur les plantes, sur les arbres, la colline entière semblait parasitée par des mycoses multicolores.Eberluée, elle stoppa net sa course. Un sourire se dessina à quelques mètres d'elle.

"File, jolie Isleen, file ! murmura Norotoa de sa voix de basse."

"Mais ils arrivent Norotoa, tu dois partir !"

"Mes protégés sont bien ici et ne désirent pas se déplacer. Je vais rester avec eux mais toi tu devrais t'en aller, jolie Isleen."

En quelques bonds, elle franchit le parterre de champignons.

Le champ de mycoses sembla s'animer, vrombir de colère. Les premiers rangs midgardiens accusèrent maladroitement le choc et nombreux furent ceux qui tombèrent avant d'esquisser le moindre geste.Ce fut ensuite un carnage. Partout, les haches et les marteaux s'abattirent, tranchant et fracassant les innombrables champignons. Au-delà du désordre on entendait un sylvain psalmodier sans relâche et là où elle semblait s'écrouler, la muraille vivante repoussait, plus vivace.
Les hiberniens firent de nouveau volte-face et une pluie de projectiles, magiques ou non, vinrent prêter main-forte aux champs de champignons.
Le vrombissement de colère, les hurlements du combat cédèrent peu à peu la place aux râles d'agonie. Et si, de ci de là, la terre était encore animée par les étranges mycoses, elle était en grande partie couverte des cadavres des envahisseurs. Isleen, le c½ur serré, promena un instant son regard sur les cadavres à la recherche de celui à qui elle devait la vie.
Un champignon pivota sur lui-même.

"Je crois qu'ils ne m'ont pas vu !"

Les animistes ont une emprise incomparable sur la nature et ils sont capables d'invoquer de puissants alliés sylvestres en très grand nombre pour parvenir à leurs fins. Les plus doués d'entre eux sont parvenus à atteindre une telle empathie avec leur environnement qu'ils prennent l'apparence des créatures qu'ils invoquent. Ils sont évidemment de redoutables adversaires et des alliés de poids pour Hibernia dans la guerre qui oppose les trois royaumes.

Astuces de la semaine
Nous nous consacrons cette semaine à la lutte contre un mythe bien ancré dans l'esprit des combattants des trois royaumes.

- Boucliers et vitesse de frappe : une croyance fort répandue parmi les combattants des trois royaumes prétend que plus un bouclier est grand, plus sa cadence de frappe est lente. Bien que ce soit le cas pour la plupart des boucliers il en existe certains qui n'obéissent pas à cette règle ; il se peut donc très bien qu'un petit bouclier soit plus lent qu'un grand bouclier. Afin de savoir avec certitude quelle est la vitesse de votre bouclier (ou de celui que vous projetez d'employer) ouvrez sa fenêtre d'informations détaillées, celle que vous cherchez s'y trouve tout en bas.

Les températures étant effectivement retombées la chaleur n'est plus un obstacle aux activités vidéoludiques. Ceux qui ne sont pas encore en vacances ou qui en reviennent peuvent donc s'affronter pour la plus grande gloire de leur royaume sans retenue aucune. Amusez-vous bien et à la semaine prochaine !

Source : http://news-daoc.goa.com/view_news.php3?id_article=4290

Réactions (46)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Dark Age of Camelot ?

1307 aiment, 187 pas.
Note moyenne : (1525 évaluations | 58 critiques)
7,7 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Dark Age of Camelot
(906 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1191 joliens y jouent, 5880 y ont joué.