GOA : La Gazette de Camelot

Chaque semaine, GOA, l'exploitant européen de Dark Age of Camelot, publie un communiqué mêlant informations, annonces, astuces, conseils et textes d'ambiance.

Ce vendredi est essentiellement composé de rappels : l'histoire d'un nain célèbre, le parrainage et l'achat de licences en ligne, la protection de votre compte et l'interdiction de le prêter, quelques commandes d'intimité, mais aussi le tableau des bonus selon le royaume et le serveur où se trouve votre personnage et l'annonce d'une modification des crieurs publics.
Cette semaine, quelques nouvelles sur le futur, avec la prochaine extension de Dark Age of Camelot qui sera dévoilée à la Table Ronde Mythic, mais aussi la présentation de nouvelles offres de licences en ligne, ainsi qu'un rappel sur le parrainage, sur les mesures de sécurité, la mise à jour des royaumes sous peuplés et la présentation d'un vieux nain un peu bizarre qui pourra peut-être proposer quelque chose aux aventuriers de Midgard.

Encore quelques heures avant de découvrir la nouvelle extension
C'est samedi 30 avril, à l'occasion de la Table Ronde organisée en Virginie près de son siège, que Mythic dévoilera aux participants la future extension de Dark Age of Camelot, qui pourrait apparaître fin 2005/début 2006.
Cette table ronde est également l'occasion de faire le point sur les dernières versions du jeu. Après les ajouts des versions 1.74 & 1.75, qui devraient être mises en place sur les serveurs européens pour le mois de juin et qui ont porté d'un côté sur l'aide aux débutants (tutorial et refonte des zones de démarrage) et de l'autre sur le RvR (missions RvR, destruction de tours), la future version 1.76 sera axée sur une refonte des guildes (une nouvelle interface de gestion, un système pour dynamiser la vie des guildes, des missions de guildes RvR, des bannières à utiliser en combat).
Surveillez le site communautaire ce week-end, peut-être pourrez-vous en apprendre davantage…

Section Abonnement : licence en ligne et parrainage
Nouvelles offres de licences en ligne
La section Abonnement contient un certain nombre d'options qui ne sont pas toujours connues. La vente de licences en ligne vous permet ainsi de télécharger le jeu et d'acquérir des clés CD d'extensions ou de coffrets qui sont épuisés ou difficiles à trouver.
Deux offres sont actuellement disponibles :
- Pour les nouveaux joueurs, une licence Dark Age of Camelot / Shrouded Isles + Trials of Atlantis au prix de 19,95 €, incluant 14 jours d'abonnement offerts.
- Pour ceux qui possèdent Dark Age of Camelot / Shrouded Isles, une licence Trials of Atlantis au prix de 14,95€.

Dès la semaine prochaine, afin de faciliter l'accès au jeu ou aux extensions pour ceux qui pourraient avoir des difficultés à se les procurer, de nouvelles offres vous seront proposées :
- La licence Dark Age of Camelot et l'intégralité de ses extensions, au prix de 39,95 €, incluant 14 jours d'abonnement offerts.
- La licence Trials of Atlantis + Catacombs au prix de 34,95 €
- La licence Catacombs au prix de 29,95 €
Ces licences d'extensions pourront notamment servir aux joueurs parrainés, qui bénéficieront gratuitement de Dark Age of Camelot/Shrouded Isles et pourront aisément acquérir l'intégralité du jeu. Rappelons qu'il n'est pas possible d'activer Catacombs sans Trials of Atlantis.

Pour acquérir une licence en ligne, il vous faut vous rendre dans la section abonnement, puis cliquer soit sur « Mon compte » puis « Licences » si vous voulez acheter et activer des extensions, soit « Inscription » puis « Création de Compte jeu » si vous créez un nouveau compte pour acheter la licence DAoC + extensions. Si vous possédez déjà un compte et souhaitez en ouvrir un second, vous pouvez l'activer depuis « Création de Compte jeu » sans passer par Inscription. Vous aurez ainsi un seul compte abonnement et deux comptes jeu. Sélectionnez « Acheter une licence en ligne » au lieu de « Activer un produit acheté en magasin » pour voir le type de licence que vous pouvez acheter. Il vous suffit ensuite de cliquer sur « J'accepte les conditions générales de vente ci-dessous » puis de valider.

A l'issue de votre inscription, le jeu ou l'extension seront immédiatement activés et vous recevrez plusieurs e-mails, comme pour un enregistrement classique : l'un contient la clé CD (à imprimer et à ranger soigneusement), un second contient vos identifiants JEU (à imprimer aussi et à ne pas laisser traîner dans sa boite au lettres), un troisième concerne vos identifiants ABONNEMENT et enfin le quatrième et dernier mail vous propose un lien pour télécharger et profiter de votre nouveau produit.
Cette option est simple et tout aussi sûre que les règlements des abonnements par carte bleue. Elle ne se substitue toutefois pas aux ventes en boutiques ou aux sites de ventes par correspondance, puisque seules les offres non disponibles dans le commerce bénéficient de tarifs préférentiels. Elles sont équivalentes pour les produits disponibles (l'extension Catacombs et le nouveau coffret Intégral), mais ne vous permettent pas de bénéficier des coffrets et des manuels de jeu.

Parrainage
Depuis ses débuts, Dark Age of Camelot a fondé une partie de son succès sur le bouche à oreilles, et il est naturel que GOA propose une offre de parrainage pour remercier ceux qui contribuent à l'élargissement de la communauté. C'est pourquoi il vous est possible d'inviter des amis en jeu, et de gagner des jours d'abonnement gratuits.
Comment faire ? Il suffit simplement de vous rendre dans la section abonnement, où se trouve la rubrique parrainage. Une page vous permet de saisir jusqu'à 3 adresses email et un message pour vos filleuls. En validant, un email leur est automatiquement envoyé. Il contient votre message ainsi que les instructions détaillées d'installation du jeu en version Shrouded Isles, pour leur permettre de profiter d'une période d'essai gratuite de 7 jours.
Vous pouvez répéter vos invitations, pour 1, 2 ou 3 personnes à chaque fois, avec la possibilité de personnaliser votre message. Pensez à leur indiquer, si vous le souhaitez, les serveurs et les royaumes dans lesquels ils peuvent vous rejoindre pour jouer avec vous, ou pour vous permettre de les aider dans leurs débuts. Si vos filleuls décident de s'abonner au delà de la période d'essai, ils vous feront à votre tour bénéficier de périodes de jeu gratuites :
Si votre filleul s'inscrit pour 1 mois, vous gagnez 5 jours d'abonnement gratuit.
Si votre filleul s'inscrit pour 3 mois, vous gagnez 15 jours d'abonnement gratuit.
Si votre filleul s'inscrit pour 6 mois, vous gagnez 1 mois d'abonnement gratuit.
Si votre filleul s'inscrit pour 12 mois, vous gagnez 2 mois d'abonnement gratuit.

Attention, seul le premier abonnement de chaque filleul est pris en compte. N'hésitez donc pas à inviter de nombreux amis, mais restez raisonnables et ne devenez pas spammeurs pour l'occasion !

Les crieurs GOA vous annoncent les animations futures
Si vous ne venez pas régulièrement consulter le site communautaire, vous pouvez manquer les messages annonçant les animations à venir. Ces messages sont ceux marqués d'un bouclier et leur titre est précédé du symbole du royaume concerné. Ils vous permettent de découvrir quelques éléments de la future animation et des indices sur sa localisation.
Dès les prochaines animations de mai, les crieurs GOA (Héraut de Camelot, Barde de Tir na Nog et Skald de Midgard qui peuvent aussi vous orienter sur les quêtes GOA) auront un cercle jaune à leurs pieds quand une animation se déroulera sur votre royaume dans les jours à venir. Vous pourrez alors aller lui parler pour apprendre ce qui se trame, mais n'oubliez pas de consulter le site officiel pour en savoir davantage.
Rappelons que les animations en jeu, qui vous proposent de vivre une aventure originale et unique, ont généralement lieu les jeudis soir, environ toutes les deux semaines et en alternance entre les royaumes. Le résumé de l'aventure, pour chaque serveur, est ensuite publié le lendemain sur le site.

Rappels de sécurité
Il est régulièrement nécessaire de rappeler les mesures de sécurité à prendre pour votre PC et votre compte. Ces mesures ne peuvent être de notre ressort et sont sous votre entière responsabilité. En effet, le manque de précautions est à l'origine de préjudices que nous ne pouvons réparer s'ils ne sont pas liés au jeu lui-même, ce serait la porte ouverte à de nombreux abus. Ne pas protéger ses codes d'accès est un danger qu'il est possible d'éviter en :
- ne laissant pas traîner les codes physiquement à la vue de tous (votre petit frère/cousin/voisin peut facilement recopier le post-it sur l'écran…)
- Ne pas les laisser sur des fichiers informatiques non cryptés, ne pas les laisser dans votre boite aux lettres sur une messagerie en ligne gratuite telle que hotmail, dont la sécurité est insuffisante.
Bien entendu, votre ordinateur doit aussi être protégé au moyen d'un firewall, d'un antivirus mis à jour et d'outils de détection de logiciels malveillants. Bien que le « hacking » soit plus rare, ces mesures pourront vous épargner de mauvaises surprises, et pas seulement dans la pratique de Dark Age of Camelot.

Avertissement sur les partages de comptes

Malgré nos rappels réguliers, nous constatons que la pratique du partage de compte n'a pas disparu. Un certain nombre de joueurs prêtent leur compte à des « amis », afin de leur permettre de jouer, de disposer de leurs personnages en leur absence, etc. La charte du jeu précise bien que le prêt de compte est interdit. Ceci n'est pas fait dans le but de brimer les joueurs mais bien pour les protéger. Les prêts de compte sont l'occasion de vols, de suppressions de personnages ou de propos hors charte, et ceux qui prêtent leur compte doivent bien se rendre compte qu'ils le font à leurs risques et périls. Si une action hors charte est constatée, la sanction s'appliquera au compte même si le propriétaire du compte prétend ne pas en être responsable. Nous ne rendons aucun objet perdu ni aucune somme d'argent disparue à cette occasion. Si vous constatez un tel problème alors que vous partagez votre compte, il n'est pas nécessaire de contacter le support technique pour réclamer une réparation des préjudices subis. La seule réponse que vous obtiendrez est qu'il ne fallait pas partager votre compte. Il n'est pas possible de passer des heures à faire des recherches pour des personnes qui se mettent volontairement en danger. Le rôle du support est d'aider les joueurs qui jouent normalement, pas ceux qui jouent avec le feu. Si vous tentez malgré tout de contacter le support technique sans révéler que votre compte a été partagé et que celui-ci s'en aperçoit, vous risquez même une sanction.
Donc, si vous avez communiqué vos identifiants à d'autres joueurs, nous ne pouvons que vous inviter à changer immédiatement vos mots de passe en vous rendant dans la section abonnement, et expliquer à vos « partenaires » qu'il est plus raisonnable de cesser cette pratique bien trop risquée.

Royaumes sous peuplés
Les bonus aux royaumes sous-peuplés viennent d'être actualisés pour le mois de mai. Voici donc le tableau récapitulatif de ces bonus pour chacun des serveurs :

    Jours par niveau gratuit Bonus de camp Bonus RvR Achat de points d'ancrage
Broceliande Albion 7 76% 0% 100%
Midgard 2 110% 5% 50%
Hibernia 7 94% 0% 100%
Carnac Albion 7 78% 0% 100%
Midgard 2 94% 5% 50%
Hibernia 7 94% 0% 100%
Orcanie Albion 7 80% 0% 100%
Midgard 2 108% 5% 50%
Hibernia 7 92% 0% 100%
Ys Albion 7 82% 0% 100%
Midgard 6 98% 0% 100%
Hibernia 7 92% 0% 100%
Camlann Albion 7 0% 0% 100%
Midgard 7 0% 0% 100%
Hibernia 7 0% 0% 100%


Point Background Midgard : Gjaloin Sagemot, Gothi d'Odin

Il est un nain vieillissant qui a ses habitudes dans l'ancien village d'Haggerfel. Malheur à celui qu'il trouverait assis à sa table, car pour rien au monde il ne voudrait se priver du plaisir simple de voir les habitants du village vaquer à leurs occupations besogneuses en tirant pensivement d'immenses bouffées de sa vieille pipe en terre cuite, une pièce finement ouvragée et gravée de runes dont il prend le plus grand soin.

L'objet est en effet particulièrement précieux à ses yeux, car il lui avait été offert à une époque qui maintenant s'éloigne dans le temps, alors qu'il était un membre actif et influent de l'Odin-Othila. Une influence qui a bien souffert du parti qu'il avait pris alors que le royaume devait faire face à la menace Geersha. Ses épais sourcils se froncent alors qu'il y pense à nouveau, il n'avait pourtant fait que respecter la volonté d'Odin : il n'aurait pu se tromper dans ses divinations, car les runes avaient été formelles plus d'une fois ! Hélas au final personne n'a voulu suivre ses sages conseils, et il restait seul à être persuadé, sans pouvoir néanmoins en convaincre quiconque, que ce conflit aurait pu être évité, ainsi que ces trop nombreuses pertes qui avaient laissé le royaume affaibli quelques temps.

Bien évidemment, cela n'arrangea en rien son caractère, qui était pourtant déjà connu pour être particulièrement détestable. Aussi, sous ses abords de nain bourru et revêche, ne cache-t-il pas un tempérament hautain et acariâtre. Cependant, après avoir passé quelques temps à conspuer toutes et tous depuis son vieux banc tant et si bien que les marchands avaient pris l'habitude de devoir l'entendre maugréer comme une inévitable nuisance - autant que le sont le vacarme de la forge et les réclamations des clients survivant à leur matériel défectueux - Gjaloin Sagemot avait fini par trouver une pertinence à son ressentiment.

Il faut savoir qu'Haggerfel est un lieu très commercial : de nombreux artisans nains produisent et vendent des articles d'une qualité très recherchée, même s'il peut y avoir parfois des accidents. Aussi nombreux sont les clients de passage, venant d'horizons très variés, apportant avec eux les nouvelles, tant et si bien qu'une oreille désœuvrée et attentive a tôt fait d'être au courant de tout ce qui se passe dans le royaume. Ainsi à force d'entendre racontés les divers aléas rencontrés par les forces de Midgard, le vieux nain s'est convaincu que la véritable plaie du royaume, celle qui le conduisait tout droit à son avanie, c'est l'ignorance, l'oubli des traditions les plus anciennes et le remplacement de connaissances séculaires par des affabulations montées de toutes pièces par des manipulateurs aussi habiles que cauteleux.

Un groupe de ces nuisibles en particulier a su attirer son attention ces derniers temps, et les résidents d'Haggerfel ont parfois eu la surprise de voir le vieux gothi renfrogné sortir de son mutisme bourru pour envoyer un aventurier de passage sur la piste de ces ennemis de l'intérieur, non sans bien sûr en profiter pour le tancer vertement et copieusement au passage. Bien entendu, à son âge on ne le refera plus...

L'astuce de la semaine
Pour vivre heureux, vivons cachés…
Si vous ne voulez pas afficher vos signes extérieurs de richesse, si vous n'avez pas d'amis et que vous voulez que personne ne vous rende visite dans votre manoir - surtout pas les vendeurs de tapis et de balais, il vous est possible de cacher les informations sur votre maison dans les Registres (nom du propriétaire, type de maison, présence de marchand), grâce à la nouvelle commande /webdisplay house qui ne figure pas dans le manuel de jeu pour le moment. En tapant une fois la commande, vous faites disparaître les informations sur votre maison, et en la tapant de nouveau vous les faites réapparaître. Et si jamais vous aviez des amis, vous pouvez toujours les chasser grâce à la commande /boot nomdupersonnage. D'ailleurs, si vous êtes à ce point asocial, vous n'utiliserez surtout pas la commande /housefriend all qui permettrait à tous les habitants de votre royaume d'entrer chez vous comme dans un moulin. Les seuls en qui vous puissiez avoir confiance étant vos autres personnages, ils ont automatiquement les autorisations d'accès.
Rappelons que si vous ne voulez pas apparaître du tout dans les Registres, les commandes /webdisplay nopoints et /webdisplay trades vous permettent d'afficher ou de masquer vos points de royaume et vos compétences d'artisan (à l'inverse, les mêmes commandes vous permettent d'afficher toutes ces informations, un message vous confirme que vous apparaîtrez ou non dans les Registres).

Nous vous donnons rendez-vous la semaine prochaine, mais n'oubliez pas, si vous n'avez pas encore eu votre orbe souvenir du lancement de Catacombs, que ce week-end est le dernier durant lequel des PNJ des cités souterraines peuvent vous l'offrir.
Source : http://daoc.goa.com/news/view_news.php3?id_article=3119

Que pensez-vous de Dark Age of Camelot ?

1307 aiment, 187 pas.
Note moyenne : (1525 évaluations | 58 critiques)
7,7 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Dark Age of Camelot
(906 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1191 joliens y jouent, 5880 y ont joué.