La gazette de Camelot - 06/02/09

La gazette revient bien entendu sur les sept ans de Dark Age of Camelot, et notamment sur les résultats du concours. C'est aussi l'occasion des résultats de l'élection de la pin-up de janvier et d'une mise à jour des bonus de royaumes. Les aventuriers d'Albion pourront également apprendre des choses très utiles sur les peuples elfiques de la zone frontière.

Les sept ans de Dark Age of Camelot et les résultats du concours

Beaucoup de bonne humeur et d'animation tout au long de la semaine qui vient de s'écouler. Au sein de l'équipe GOA il en était de même et personne n'avait de temps pour souffler. C'est bien entendu mardi soir que le nombre de joueurs en ligne a culminé, pour l'animation dont vous avez pu lire le compte-rendu hier. Les royaumes vainqueurs bénéficient maintenant de leur feu de célébration qui leur apportera de petits bonus, et ce jusqu'à vendredi prochain (en fin d'après-midi). N'hésitez pas à nous faire des retours sur l'animation. Nous nous mettrons prochainement au travail sur la suivante. Nous entrons donc dans la huitième année d'existence du jeu en Europe et les préparatifs de la version 1.95 continuent.

Quelques joueurs n'ont pu profiter pleinement de la fête pour des raisons techniques. L'envoi des emails aux anciens abonnés a été plus long que prévu et certains l'ont reçu après le début de la période des sept jours. La bande passante s'est révélée par moments insuffisante pour télécharger le client de jeu au vu du nombre de ceux qui ont réinstallé le jeu ou procédé à sa mise à jour.

Enfin, des problèmes d'emails ont retardé le traitement des messages envoyés au service abonnement (ce n'est pas un problème de réactivité mais bien des difficultés techniques). Ces messages sont en cours de traitement, chacun recevra une réponse, et nous remercions les personnes concernées pour leur patience. L'équipe technique fera en sorte que tous ces problèmes ne se reproduisent pas. D'ailleurs, nous saluons son travail car malgré le nombre important de personnages dans la zone frontière de certains serveurs, personne ne nous a fait état de ralentissements.

C'est hier soir que s'est clôturé le concours « Sept ans, sept questions », il est donc temps de vous dévoiler les solutions.
La première question n'était pas trop difficile, des recherches sur Internet devaient permettre de découvrir que le nom de Tristan était issu de Drust, héros picte du VIIIe siècle. Le chevalier qui fait Ni est bien entendu issu du film culte des Monthy Python Sacré Graal, et le géant Duruk est une pure invention.
Seconde question plus difficile, il était question du grand méchant d'une campagne GOA datant de 2003. Là aussi, un moteur de recherche pouvait vous aider à trouver la solution. C'était bien la Reine Noire, et non Stéphanie de Monaco.
La troisième réponse était à portée de tout courageux se rendant sur Agramon à la localisation 27410-30921. On y trouvait un feu de camp, et parfois un personnage furtif attendant l'innocent participant au concours…
Pour la quatrième question, pas de solution miracle, il fallait se documenter. Le style d'ornements devait permettre d'identifier l'artisanat nordique, il s'agit d'un pommeau d'épée viking du VIIe siècle. Mais il est vrai que cela ressemblait bien à une manette de jeu !
La question cinq pouvait vous induire en erreur selon votre manière de chercher sur Internet. Le plus simple était de se souvenir qu'il était un minotaure ami du troll Hrokor dans la saga des points background de 2007, et qu'il était donc un Uruz Deifang, allié de Midgard. Il se cache également dans les pages dédiées à Labyrinth of the Minotaur sur le site officiel.
La question six était assez facile, il suffisait de chercher un peu si l'on avait un doute. S'il y a eu sept extensions, deux d'entre elles étaient gratuites et cinq ont été disponibles en boîtes.
Enfin, pour la question sept, vous connaissez l'esprit retors des kobolds. L'un d'entre eux se cachait derrière une colonne (seul son bras dépassait) et de plus ils avaient attiré quelques nains en leur promettant de la bière gratuite. Les kobolds étaient au nombre de 56.

La bonne combinaison à envoyer au support était donc ABACAB56. Les gagnants seront contactés très prochainement afin de procéder à la vérification de leur adresse. Si vous avez bien répondu et que vous ne recevez pas de nouvelles de notre part d'ici vendredi 13, écrivez-nous.

N'oubliez pas qu'un autre concours se termine la semaine prochaine. Il vous reste jusqu'au 10 février pour nous envoyer vos captures d'écran des plus beaux couchers (ou levers) de soleil sur Dark Age of Camelot !

Bonus aux royaumes sous-peuplés

Une nouvelle mise à jour des bonus aux royaumes sous-peuplés a été effectuée en milieu de semaine. L'affluence de cette dernière semaine a pu avoir une légère influence sur les calculs.

 

    Jours par niveau gratuit Bonus de camp Bonus RvR Achat de points d'ancrage
Kattraeth Albion 7 84,5% 0% 100%
Midgard 3 103% 5% 50%
Hibernia 7 92,5% 0% 100%
Canterbury Albion 7 88% 0% 100%
Midgard 5 100% 0% 100%
Hibernia 7 92% 0% 100%
Camlann Albion 2 120% 10% 50%
Midgard 2 120% 10% 50%
Hibernia 2 120% 10% 50%

Les pin-ups du calendrier DAoC : nouvelle candidate, et résultats des votes pour janvier

La Miss du mois de janvier sera donc la succube, sa dauphine étant la sentinelle valkyrie.
La candidate de cette semaine est : Phytocienne Volurgon (Coeur de Volcania)

gazette 06/02/09

Point background Albion : Ellylls et Tylwyth Teg

Les gens d'Albion ne comprennent pas grand chose aux elfes. Ils savent seulement que leur beauté n'a d'égale que leur fourberie, et que leur longévité exceptionnelle est propice à des histoires et à des rancunes qu'il semble impossible de démêler. Les chefs militaires du royaume ont beau savoir que des familles d'elfes se vouent souvent une haine incommensurable, ils n'ont jamais été capables d'en tirer parti dans le conflit qui les oppose à Hibernia.

Avant même que la guerre n'éclate, et depuis des temps immémoriaux, des cousins des elfes d'Hibernia résidaient sur les terres d'Albion. Les habitants de Snowdonia et des Monts de Pennine les connaissaient bien et les évitaient soigneusement. Divisés en deux clans facilement identifiables, ils n'avaient pas bonne réputation. Avec la guerre, cette réputation s'est encore dégradée, puisqu'on les soupçonne d'aider leurs cousins. Dotés comme il se doit de puissantes connaissances magiques, ils se révèlent impossibles à éliminer.

Pourtant, à force de persévérance, il est possible d'approcher l'un ou l'autre de ces clans même si, de prime abord, ils appliquent le principe de précaution suivant : « la meilleure défense, c'est l'attaque ». Leur longue histoire les a conduits à se détester au point de se livrer à une guerre à distance.
Les Tylwyth Teg, qui sont également appelées fées ou « beau peuple », sont grands et blonds. Ils vivent en général près des cours d'eau au creux des vallées. Ils n'étaient pas agressifs autrefois, mais toutefois étranges. Ils étaient capables d'offrir aide et cadeaux, mais susceptibles de changer d'humeur à la moindre contrariété. On les soupçonnait de voler les enfants blonds, et seules quelques personnes sympathisaient avec eux. Maintenant, ils sont surtout redoutés pour leur expertise en matière d'archerie.

Les Ellylls sont plus mystérieux encore. Si petits que les ignorants les prennent pour des lurikeens, ils sont pourtant enclins à lancer des sortilèges dévastateurs sur tout étranger approchant leur mystérieuse forteresse. On les croit capables de se transformer en grenouilles et de s'aventurer près des villages. Si l'on est capable de leur prouver qu'on est ennemi des Tylwyth Teg, il peut être possible de négocier avec eux. Mais attention, ce sont d'habiles manipulateurs ; Le royaume aimerait bien savoir ce qu'ils complotent.

Ceux qui veulent se mêler des affaires de ces elfes ont intérêt à bien choisir leur camp…



Même si la fête est finie, ce n'est pas une raison de se reposer. Certains doivent avoir envie de revanche. Alors bon jeu à tous, et à vendredi prochain !

Source : http://news-daoc.goa.com/view_news.php3?id_article=6198

Réactions (21)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Dark Age of Camelot ?

1307 aiment, 187 pas.
Note moyenne : (1525 évaluations | 58 critiques)
7,7 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Dark Age of Camelot
(906 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1191 joliens y jouent, 5880 y ont joué.