La gazette de Camelot - 13/06/08

Cette semaine, le retour des registres et un petit pas en avant vers la clust. Aussi, un nouvel épisode des Dessous de Daoc, et le traditionnel point background.

Il sera question de tests dans cette gazette, puisque vous pourrez découvrir comment ils se déroulent chez GOA. Nous vous donnerons par ailleurs des nouvelles de ceux de la version 1.91. Nous reviendrons sur le sondage qui concerne les joueurs allemands et français et le retour des Registres, puis le point background vous conduira dans un village quelque peu oublié d'Avalon.

La version 1.91 avance
La première étape de notre processus de tests (que nous vous présentons plus loin dans cette gazette) s'est bien déroulée. Les vérifications de la version anglaise ont été achevées en début de semaine et nous avons pu commencer à tester la version française ces derniers jours. Notre planning prévoyant une sortie pour le début du mois de juillet est donc toujours respecté, et nous serons peut-être en mesure de vous annoncer une date de mise en place dans la prochaine gazette.

Sondage sur les jonctions de serveurs
La mise en place du sondage que nous avions évoqué voici deux semaines a été légèrement retardée ; il nous a fallu mettre en place un moyen technique de séparer les résultats des votes des joueurs allemands et des joueurs français sur l'opportunité de joindre l'ensemble des serveurs de leurs langues respectives. Vous pouvez encore voter jusqu'à lundi, les résultats pourront donc vous être communiqués dès la semaine prochaine.
Si vous ne jouez ni sur les serveurs allemands, ni sur les serveurs français, il n'est malheureusement toujours pas possible de joindre des serveurs de langues différentes (à moins de mettre la même langue pour tous). Des solutions sont néanmoins à l'étude par les développeurs d'EA Mythic.

Le retour des Registres
Après des remplacements de matériels et des modifications sur notre plateforme, notre équipe technique a enfin pu revoir les codes de programmation et réactiver la mise à jour des Registres. Nous savons que ceux-ci vous ont manqué et nous ne pouvons que vous remercier pour votre patience. Vous pouvez désormais retrouver une multiplicité d'informations régulièrement mise à jour. Certains d'entre vous ont pu s'en apercevoir en fin de semaine dernière à la suite des premiers tests, mais ce n'est que depuis le milieu de semaine que tout fonctionne correctement.

Par contre, les données XML qui pouvaient être utilisées pour fournir des informations sur les sites personnels se trouvent maintenant à une nouvelle adresse : http://xmldaoc.goa.com/servers/ Ces données ne sont bien entendu exploitables que par ceux d'entre vous qui ont les connaissances requises en programmation.

Les dessous de DAoC : la préparation des nouvelles versions.
Nous nous intéressons aujourd'hui au déroulement des tests durant la préparation d'une nouvelle version du jeu. Le sujet est d'actualité puisque nous effectuons en ce moment les tests de la version 1.91 prévue pour le mois prochain.

Nous disposons d'un certain nombre de serveurs de test en plus des serveurs de jeu. Une partie d'entre eux reste dans la même version que ceux sur lesquels vous jouez. En effet, leur fonction est de nous permettre de repérer d'éventuels problèmes observés en jeu, de préparer un correctif et de vérifier que le correctif fonctionne avant de l'appliquer sur votre serveur

Les autres serveurs de test passent au contraire à la nouvelle version dès qu'elle est disponible. La première étape consiste à installer les fichiers en anglais que nous recevons d'EA Mythic. La langue anglaise est en effet la première à être vérifiée, puisque le jeu est justement produit en anglais.

Cette phase de test est très importante puisqu'il faut rapidement vérifier si les nouveaux contenus ne créent pas des conflits avec l'ensemble des spécificités locales. Parfois, il se peut que le serveur ne soit pas stable, ce qui nécessite un travail supplémentaire de la part des techniciens pour déceler la cause des dysfonctionnements et la corriger.

Une fois que nous nous sommes assurés de la stabilité du serveur, il est possible de procéder à la phase de test suivante. Le but de celle-ci est de vérifier tous les nouveaux contenus et leurs fonctionnalités. Les notes de version sont justement une première base de départ et elles sont utilisées comme référence dans tous les tests. Ceci inclut la fonctionnalité des quêtes, mais aussi toutes les modifications apportées aux styles, aux sorts, aux compétences, etc.

S'il y a de nouveaux monstres, leurs caractéristiques sont vérifiées ; il en va de même pour les nouveaux objets, et ainsi de suite. Toutes les anomalies observées sont corrigées en interne, si possible, ou bien signalées à EA Mythic. Entre-temps, le département localisation aura avancé sur la traduction des différents fichiers dans les quatre autres langues (allemand, français, italien et espagnol).

Dès que la version anglaise fonctionne parfaitement, celle-ci est utilisée comme base pour la compilation des versions dans les autres langues. On peut ensuite passer à la phase de tests des serveurs localisés et des clients associés.

Généralement, les quatre autres langues sont vérifiées en parallèle, même s'il n'existe pas réellement de règle fixe à ce sujet. Tout dépend de la disponibilité des serveurs et des différentes problématiques spécifiques à chaque version. A partir du moment où la fonctionnalité des nouveaux éléments a déjà été vérifiée pendant les tests en anglais, cette phase se focalise surtout sur les problèmes de traduction.

Autrefois, l'une des sources de problèmes venaient des mots-clés. En effet, lorsqu'un mot-clé ne correspondait pas à celui rapporté dans le dialogue du PNJ, la quête ne pouvait pas avancer. C'est heureusement devenu beaucoup plus rare puisque DAoC utilise maintenant un nouveau système pour les quêtes dans lequel les mots-clés ne sont pas utilisés. Tout le dialogue est désormais contenu dans une seule fenêtre et il est ainsi possible de lire le texte de la quête et de vérifier la ou les récompenses avant même d'accepter celle-ci.

Donc aujourd'hui, pendant la phase de test des versions localisées, nous cherchons principalement des erreurs comme un texte qui dépasse d'une fenêtre, des noms et des descriptions d'objets qui n'apparaissent pas ou qui ne sont pas lisibles, des erreurs dans l'interface. Nous vérifions les fonctionnalités des quêtes, la cohérence entre leurs textes et les noms des monstres correspondants, et ainsi de suite.

Toutes les erreurs observées sont donc rapportées soit à EA Mythic, soit au département localisation qui prépare de nouveaux fichiers. Il est souvent possible de corriger ces erreurs directement sur le serveur de test grâce à des scripts ou des modifications directes de certains fichiers, mais une nouvelle compilation et de nouveaux tests sont parfois nécessaires.

Lorsque tous les tests sont terminés et tous les correctifs passés, la nouvelle version est prête pour être appliquée aux serveurs sur lesquels vous jouez !

Il n'est naturellement pas toujours possible de tout repérer pendant les tests, le jeu est immense et quelque chose peut nous échapper. Voilà pourquoi nous remercions une nouvelle fois ceux d'entre vous qui n'hésitent pas à nous reporter ces derniers éléments qui sont passés inaperçus pendant les tests et qui contribuent ainsi au plaisir de jeu de toute la communauté de Dark Age of Camelot.

Point background Albion : Les barbares du Petit Havre
Nous sommes 50 ans après la mort d'Arthur ; tout Caldey est occupé par les morts-vivants de Morgane… Toute la région ? Non ! Car un village peuplé d'irréductibles highlanders résiste encore et toujours à l'envahisseur.

Caldey. Ce nom fait aujourd'hui frissonner d'effroi les habitants de l'île d'Avalon, alors que cette région du nord-ouest était autrefois un haut lieu chargé d'histoire. La population s'y rendait à l'occasion de fêtes annuelles et des artistes se produisaient devant les seigneurs dans le joyau qu'était la forteresse de Caer Sidi. C'est hélas dans ce lieu que se trouve désormais la source maléfique libérée par Morgane, qui ne corrompt pas les vivants, mais les morts. Tous les anciens habitants d'Avalon qui reposaient dans Caldey se sont relevés et se répandent dans le reste de l'île. Et les non-morts n'aiment pas les vivants - on ne rencontre pas d'autres créatures car ils tuent tout ce qu'ils rencontrent et se multiplient ainsi tel un fléau intarissable.

Pourtant, les aventuriers téméraires qui osèrent traverser la région pour s'attaquer au mal qui siège dans Caer Sidi tombèrent un jour sur une étrange communauté de barbares arborant les couleurs d'un clan highlander. Les premiers à y trouver refuge appelèrent ce lieu le Petit Havre. Cependant, tous les voyageurs ne furent pas nécessairement bien accueillis car les barbares exigent qu'on montre patte blanche avant de bénéficier de leur « hospitalité ».

Les trois grands bâtiments qui abritent la communauté sont fort rustiques. Ici tout est austère et les occasions de faire la fête sont assez rares. Harcelés par les morts-vivants, les habitants montent une garde de fer et font tout pour protéger une vie amie. Car les morts reviennent plus vite que ne grandissent les rares enfants qui naissent en ces lieux. Personne ne sait pourquoi ni quand ces highlanders sont arrivés là. Ces hommes sont peu loquaces et, si les aventuriers de passage cherchent à gagner leur amitié, ils devront les aider dans leur éternelle lutte contre les morts-vivants. Ils sont également assez rustres. Seul un enchanteur parmi eux a des rudiments de magie qu'il utilise afin d'essayer de contrecarrer le sort de Morgane, en examinant sans se lasser des morceaux de cadavres. Ils ne demandent pas d'aide, aucun renfort, et n'envisagent pas de quitter les lieux. Quelle peut être la raison qui les a conduits à quitter leur terre, ou à venir chercher ici quelque secret oublié ?

Si vous voulez vraiment savoir ce qu'ils font là, allez leur poser la question. Si vous en avez le courage…

 

A la semaine prochaine pour le résultat du sondage, mais aussi celui du concours de nouvelles. Bon week-end et bonnes aventures à tous !

Source : http://news-daoc.goa.com/view_news.php3?id_article=5907

Réactions (29)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Dark Age of Camelot ?

1307 aiment, 187 pas.
Note moyenne : (1525 évaluations | 58 critiques)
7,7 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Dark Age of Camelot
(906 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1191 joliens y jouent, 5880 y ont joué.