La gazette de Camelot - 09/11/07

La gazette de cette semaine est bien plus riche que celle de la semaine dernière, des informations sur la prochaine version, la suite de la campagne "A Dragon's Revenge"  dès lundi et bien sûr le point background.

Cette semaine, nous vous annonçons la suite de la campagne « A Dragon's Revenge » pour la semaine prochaine. La saga de Maedhbh se poursuit alors qu'une fin épique se profile dans les profondeurs du Labyrinthe.

La vengeance des dragons est proche !
La campagne EA Mythic « A Dragon's Revenge » entamera sa dernière ligne droite dès le début de la semaine prochaine. Les tests ont été longs mais ils se sont achevés cet après-midi, et les nouvelles quêtes pourront donc être mises en place sur les serveurs dès lundi.
Cette nouvelle étape vous permettra de découvrir les derniers méfaits de la horde draconique et, peut-être, de recevoir des objets de choix. C'est également la dernière avant l'arrivée de la version 1.89.

Les notes de version 1.89 en français
En attendant de revenir sur les changements apportés par cette nouvelle version, nous vous informons que la section « Version en test » est désormais traduite. Pour ceux d'entre vous qui peuvent attendre, nous entrerons prochainement dans le détail de ces notes de version.

Point background Hibernia : la bonne action de Maedhbh
Les muscles de Maedhbh payaient encore les efforts fournis lors de son précédent combat. Douloureusement, ses pas menaient la jeune celte vers Tir na Nog. Les hautes murailles de la capitale hibernienne et sa foule bruyante avaient toujours intrigué l'ancienne paysanne. Maintenant, elle espérait y récupérer ses forces et y réfléchir à ses objectifs. En effet, ses pensées étaient confuses depuis la vision qu'elle avait eue lors de l'attaque du fort de Dun na nGed. Elle qui avait toujours arpenté le chemin sombre et obsédé de la vengeance, voilà qu'elle remettait en question ses choix. Elle se remémora les paroles sans tendresse de son impitoyable mentor minotaure :
« Pour chaque Midgardien que tu attaques, tu dois attaquer un de ces pourceaux de fils de Deifrang et de Korazh. »
Elle avait accepté cette mission il y a maintenant bien longtemps, quand elle avait été initiée au sein de la caste des Kan-Laresh. Elle avait cru être fidèle à ses principes et à ses vœux, mais devait bien avouer que sa vendetta contre Midgard avait pris le pas sur la destruction des minotaures maudits.

Maedhbh fut soudain projetée au sol par un choc violent. En se redressant, elle put voir que son assaillant, une jeune shar, était en fait en train de fuir quatre fées des vergers fort agressives. Un sourire aux lèvres, l'aventurière endurcie vint à l'aide de l'inconnue. Bientôt, elle fut en mesure de partager ses rations sur le côté de la route.
Les aventurières firent un feu et là les derniers rayons de soleil moururent sur la silhouette de Tir na Nog. Maedhbh fut étonnée d'être déjà si proche de la capitale. La nuit était fraîche et sa compagne se tenait près du feu, se blottissant contre un pauvre sac. Maedhbh se rappela une époque, pas si lointaine, où elle aussi avait combattu sans armure. Maedhbh éprouvait une sensation étrange en songeant à la guerre qui ravageait le royaume. Son cœur se serrait-il à l'idée de tous ces braves héros qui partaient seuls au combat ? Les jeunes femmes firent rapidement connaissance, Maedhbh l'endurcie et Ushys la bleue, seules parmi une armée et unies par la guerre.
« Quatre fées… C'était peut être un peu trop, non ? » Maedhbh se garda de partager ses souvenirs : il lui avait été si difficile de venir à bout de larves de scarabée d'eau !
« Merci de ton aide. Ces sales bestioles du monde extérieur me sont tombées dessus sans prévenir. J'étais à la recherche de victuailles et de peaux, je ne pensais vraiment pas que ces fées aux ailes de papillon seraient dangereuses… »
Les marques propres aux shars zébraient le visage d'Ushys, et ses traits durs étaient énigmatiques, mais Maedhbh, familière de ce peuple, savait que sa jeune compagne était maintenant détendue. Elle aurait même juré avoir vu l'ombre d'un sourire.

La veillée avait été un moment de détente rare dans un temps de conflit. Alors qu'elle repartait vers la capitale, Maedhbh se promit de revoir la jeune shar. Peut être pourrait-elle-même l'introduire auprès d'une des guildes de Tir na Nog. C'est d'un pas bien plus optimiste qu'elle passa les portes de la taverne de la rose verte, fameuse dans tout Hibernia pour sa bière.

Confortablement installée au coin du feu, Maedhbh regardait passer les aventuriers. Elle n'était pas au mieux de sa forme après avoir bu une bonne partie de la réserve de bière locale, mais l'alcool lui avait éclairci les idées, à l'hibernienne, et elle était parvenue à une décision. Il était temps ! Temps de partir vers le Labyrinthe remplir son devoir de Kan Laresh. Temps de faire couler le sang des minotaures ennemis... Les yeux clos et un café hybrasien à la main, Maedhbh attendait que les relents éthyliques de la nuit précédente se dissipent avant de partir à la recherche d'autres aventuriers pour l'accompagner dans le dédale sous-terrain. Elle avait bien un nom ou deux en tête, et quelques autres qui lui devaient une faveur, et puis sinon, quel meilleur endroit qu'une taverne pour rencontrer et convaincre d'autres aventuriers de la suivre ? (Et par convaincre, il fallait comprendre : leur distribuer des baffes jusqu'à ce qu'ils disent oui ou bien les assommer et les enrôler de force.)

 

Evitez donc les tavernes de Tir na Nog si vous ne voulez pas aller taquiner le minotaure avec Maedhbh. Nous vous retrouverons la semaine pour une nouvelle gazette.

Source : http://news-daoc.goa.com/view_news.php3?id_article=5584

Réactions (13)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Dark Age of Camelot ?

1307 aiment, 187 pas.
Note moyenne : (1525 évaluations | 58 critiques)
7,7 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Dark Age of Camelot
(906 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1191 joliens y jouent, 5880 y ont joué.