Animation sur Midgard : Les naufrageurs !

Un knörr menacé, des skalds alertés, des secours qui s'organisent, et de mystérieux ennemis... Il semble que les eaux de Midgard soient bientôt le cadre d'une aventure !
Farmarr se réveilla en nage, victime d'une vive agitation. Il s'assit lentement sur le lit et se recroquevilla, la tête entre les mains. Il mit quelques instants à rassembler ses esprits car de tous les cauchemars qu'il fit jamais, celui-ci était de loin le pire.

Lentement les images remontaient à la surface de son esprit, comme des bulles d'air dans de l'huile épaisse. Un knörr qui disparaît dans les eaux glacées, des marins engloutis sous l'onde, emportés par l'épave. Pour un marchand tel que lui c'était déjà une vision bien funeste mais la suite avait été encore pire. Il se tenait à proximité sur une barque et avait ramé vers le lieu du naufrage afin de porter secours aux malheureux qui tentaient d'échapper à la mort ; alors il aperçut un marin qui luttait pour faire surface. Il avait man½uvré de façon à immobiliser sa barque près de lui, s'y était lié pour ne pas basculer et s'était penché par-dessus le bastingage pour saisir le bras de l'homme. A sa grande horreur, il lui était impossible de franchir la surface de l'eau malgré le ressac qui la brisait. Il avait insisté de plus en plus violemment tandis que le marin en griffait l'autre côté pour tenter de s'y frayer un chemin comme si elle fut faite de glace mobile, en vain. Alors qu'il frappait frénétiquement l'eau sans en obtenir ne serait-ce qu'une éclaboussure, il vit une créature hideuse au faciès déformé par la haine et la cupidité apparaître derrière l'homme qu'il souhaitait désespérément secourir, le saisir de ses bras noueux et l'entraîner vers le fond tandis que ce dernier criait silencieusement sous l'onde, les traits du visage figés dans une expression de terreur absolue.
Il se leva lourdement pour se désaltérer au seau d'eau fraîche qu'il avait tiré du puits la veille avant de se coucher. La bière ne lui vaudrait rien en un tel moment. Il attendit quelques instants, attentif aux bruits nocturnes, détendu par la douce fraîcheur propre à ces heures. Une fois rasséréné, il alla s'allonger à nouveau ; ce n'était pas un cauchemar qui allait l'empêcher de profiter du reste de sa nuit. Après tout, il en avait vu d'autres.

Le second réveil en sursaut fut bien pire que le premier, son esprit raisonnant encore des échos des visions cauchemardesques qu'il venait de revivre. Sa raison émergea lentement de l'état d'hébétude propre à ceux qui viennent de vivre une chose que leurs yeux refusent obstinément de croire. La même scène, les mêmes gestes, la même chose sous les eaux. Mais cette fois il avait reconnu le marin qu'il essayait de secourir : Bjorn, un de ceux embarqués sur le knörr dont lui, Farmarr, était propriétaire et sensé parvenir à Vasudheim demain.
Lentement il réalisa les implications de cette vision, jusqu'à en saisir l'affreuse réalité. Il se leva d'un coup et courut réveiller un des skalds, en tenue légère et pieds nus, afin d'organiser les secours.

(Concernant les joueurs de Carnac et d'Orcanie, l'animation aura lieu cette semaine sur les terres de Carnac)
Source : http://news-daoc.goa.com/view_news.php3?id_article=4274

Réactions (18)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Dark Age of Camelot ?

1307 aiment, 187 pas.
Note moyenne : (1525 évaluations | 58 critiques)
7,7 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Dark Age of Camelot
(906 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1191 joliens y jouent, 5880 y ont joué.