Gazette de Camelot

De la variété cette semaine :
Coté technique, les tests de la 1.83 avancent bien, quelques correctifs vont arriver, ne vous inquietez pas si des objets "disparaissent" de vos coffres. 
Coté bourse, profitez des derniers jours de la promotion Catacombs+Darkness Rising pour 29.90 euros.
Coté patch, découvrez la nouvelle zone du val d'Emeraude.
Le point background évoque l'histoire de Balban et Nergal.
Et pour finir, Vous jouez, mais vos avatars peuvent jouer aussi.
Encore des nouvelles de la version 1.83 cette semaine, et vous découvrirez notamment le nouveau visage du Val d'Emeraude qui a été profondément remanié avec cette version. Vous apprendrez également d'étonnantes révélations sur les mystérieuses Failles aux démons apparues voici peu, et l'on vous expliquera comment jouer aux cartes dans Dark Age of Camelot. Au vu du succès du Trifecta et de la mode actuelle du poker, nul doute que certains d'entre vous seront ravis de faire quelques parties et, pourquoi pas, de miser gros.

Tests en cours
Les tests de la version 1.83 se déroulent toujours correctement, et si leur avancement se poursuit sur le même rythme, nous serons en mesure de vous donner des informations plus précises sur sa mise en place dans la prochaine Gazette de Camelot.
Parallèlement, la 10ème formule de l'artefact nécyomancien est également en test et devrait être disponible avant la version 1.83 si tout fonctionne parfaitement.

Derniers jours pour l'offre Catacombs-Darkness Rising
Petit rappel pour les joueurs de Trials of Atlantis qui souhaitent bénéficier des deux dernières extensions à prix avantageux, il reste jusqu'à mardi 23 pour acheter en ligne Catacombs et Darkness Rising à 29,90 euros. Vous pourrez découvrir l'offre en visitant la page qui lui est consacrée.

Le nouveau Val d'Emeraude
Avec la version 1.83, vous découvrirez un Val d'Emeraude tout neuf, dont la nouvelle géographie va renouveler profondément les luttes qui opposent les 3 royaumes pour la possession du fort et de ses 3 tours.

Un rapide coup d'œil sur l'ancienne et la nouvelle carte ci-dessous vous permettra de remarquer l'un des changements majeurs qui consiste en l'adjonction de 3 îles et de ponts. Ces éléments permettent de rejoindre l'île centrale à pied, ce qui offrira une alternative au bateau et à la plongée (en eaux profondes). Le terrain devient ainsi davantage diversifié, mais également plus vaste, ce qui aura son importance dans l'île centrale.


Val d'Emeraude actuel

Val d'Emeraude en 1.83

 

Le fort, désormais légèrement surélevé, sera ainsi plus éloigné des rives, et les ennemis pourront alors circuler sur l'île sans être systématiquement la cible des archers. Des tours typiques de chaque royaume ont été également ajoutées près des ponts, mais elles ne sont pas défendues. L'augmentation de la surface de terres n'a pas été accompagnée d'une augmentation du nombre de monstres, aussi sera-t-il possible de circuler plus facilement, surtout au centre où les monstres ne seront plus agressifs mais simplement hostiles.
Les combats prendront donc une nouvelle dimension tactique grâce à ces nouveaux terrains, dénivelés, plaines, ponts, et vos personnages seront ensuite prêts à en découdre pour la défense de votre royaume !


Si des objets « disparaissent » de votre coffre
Il peut arriver, au moment de récupérer un objet dans votre coffre, que vous constatiez des disparitions et que des emplacements autrefois remplis apparaissent vides. Non, le gardien du coffre n'est pas malhonnête, il peut s'agir simplement d'un petit bug d'affichage et les objets sont toujours présents. Si vous tentez de placer un nouvel objet sur l'emplacement apparemment vide, vous pourrez alors voir l'ancien objet réapparaître, non pas à son emplacement d'origine mais dans l'emplacement où vous avez pris le nouvel objet (qu'il s'agisse d'un autre emplacement dans le coffre ou dans l'inventaire du personnage).
Il est important de connaître cette astuce en attendant le correctif qui arrivera avec la version 1.83.

Correctifs de la semaine
- Les personnages recevront désormais l'objet de quête de "Livraison en moins de trente jours" à Camelot.
- Tous les trésors du petit kraken (niveau 20) peuvent maintenant être utilisés ou vendus.
- Si vous utilisez un djinn pour vous rendre dans les parties An-Uat des chambres de Ma'ati, vous ne serez plus agressé à votre arrivée.

Point background : La Faille aux démons
« Tout avait commencé près du fort de Killaloe, alors que je patrouillais pour tromper mon ennui dans les environs, fort jolis mais un peu désertiques. Soudain, au détour d'un vallon, je tombai nez à nez avec des éclaireurs des deux royaumes ennemis, tout aussi surpris. Nous restâmes tous les trois à hésiter et à nous observer de longs instants, n'ayant aucune raison d'aller vers l'un plus que vers l'autre. Celte, breton, viking, chacun scrutait l'autre et je fus troublé par la similitude des armures que nous portions. Finalement, dans un même élan mais sans échanger une seule parole, nous baissâmes tous les armes, nous accordant une trêve que je n'avais jamais osé révéler à quiconque.
Plusieurs heures durant, sous le chaud soleil qui brillait ce jour-là, nous sommes restés à discuter, de choses simples compte tenu des barrières de langue, associant le geste à la parole. Nous avons même fait goûter aux autres quelques spécialités alcoolisées ou des gâteaux de notre pays. Mais la conversation a rapidement tourné sur ces fameuses armures, car le détail n'avait échappé à aucun d'entre nous. Je me souvenais encore de ce jeune Raymond que j'avais croisé dans ce village à deux pas de la capitale, et qui m'avait offert l'armure que je portais à l'époque pour lui avoir rapporté son épée que son ami Charles avait cachée. Sur le moment, je n'avais pas fait attention à certains détails, mais aujourd'hui c'est évident. Déjà, comment un si jeune garçon pouvait-il être en possession d'une armure complète ? Je reviendrai sur les autres détails ultérieurement.
Quelle ne fut pas notre surprise de découvrir que les armures que nous portions nous avaient toutes été offertes par un jeune garçon prénommé Raymond, l'un à MAG Mell, l'autre à Cotswold et le 3ème à Mularn ! Il y avait quelque diablerie là-dessous, aucun doute n'était possible.

Quelques semaines plus tard, enfin affranchi de ma corvée à Killaloe, je me lançai dans l'enquête et je tentai de retourner à la Faille aux démons, là où j'avais récupéré l'épée du jeune Raymond, mais il me fut impossible d'y entrer. Je me demandai alors quel subterfuge le petit Charles avait bien pu utiliser pour pénétrer dans ces cavernes et y déposer une épée au nez et à la barbe de démons et de créatures maléfiques. Raymond et Charles ne voulaient rien me dire, mais j'observai leur manège, et régulièrement ils envoyaient des aventuriers vers les 2 failles aux démons et offraient des armures à ceux qui revenaient. Il ne m'était pas possible de m'en prendre à eux en pleine ville, devant leurs familles. Je me tournai alors vers les Abysses, la similitude des lieux me laissant penser que je pourrais en apprendre davantage. Après maintes péripéties, je finis par sympathiser avec un nécyomancien que j'avais secouru. Enfin, je compris ce qui se tramait et l'origine de ces failles.

Dans leur grand plan pour infiltrer les royaumes, les démons ont toujours besoin de nouvelles âmes, rien de plus facile que prendre celles de jeunes aventuriers débutants. Et il faut aussi trouver un usage de tous les démons faibles, incapables ou indisciplinés…
Nergal et Balban étaient de jeunes démons méchants, ambitieux mais peu futés, qui avaient sauté sur les genoux de Légion quand ils étaient petits. Cumulant bêtises et trahisons, il faillirent être anéantis par Lilith pour avoir tenté de dérober ses culottes qui séchaient au dessus d'un lac de lave. Légion les sauva et les bannit des Abysses, les condamnant à être séparés à tout jamais et enfermés dans des failles minuscules, où ils pourraient moissonner les âmes des plus faibles et corrompre ce qu'ils pourraient en fonction de leurs moyens limités. Et s'ils échouaient, ce ne serait pas une grosse perte pour les forces démoniaques.



Oui mais voilà, Nergal et Balban ne comptent pas passer l'éternité dans ces lieux et savent exploiter au mieux leurs quelques pouvoirs. Leur intérêt est de voir un maximum d'aventuriers leur rendre visite dans leur antre, et ils font du zèle. Quoi de mieux que la promesse de belles récompenses ?
Balban possède même de précieux objets magiques mais un aventurier seul n'a aucune chance face à lui, et des ennemis peuvent surgir à n'importe quel moment.

La tentation peut être grande, mais n'allez pas dans la faille aux démons pour ne pas faire le jeu des forces maléfiques.
Aujourd'hui je connais la vérité, les deux démons ont trouvé le moyen de sortir et de se retrouver. Ils ont beau me bloquer l'entrée de leurs repaires, je vais détruire Nergal et Balban à tout jamais. »

L'auteur de ces lignes a été arrêté par des gardes alors qu'il tentait d'assassiner Charles et Raymond. Examiné par les sages, ceux-ci ont conclu qu'il était atteint de folie, et ont dû lui effacer une partie de son esprit. Ceci lui a évité la peine de mort, car on a également retrouvé chez lui des preuves qu'il complotait avec des ennemis, qui devaient assassiner au même moment les mêmes enfants. Heureusement, rien de tel n'est arrivé ; qui pourrait en vouloir à de si charmants garçons ?

L'astuce de la semaine
Des jeux dans le jeu

Savez-vous que vous pouvez jouer à des jeux dans Dark Age of Camelot ? Vous connaissez sans doute le hurling, un sport d'équipes conçu par GOA il y a deux ans, mais vous pouvez aussi jouer depuis longtemps (version 1.51) aux cartes et aux dés. Les jeux de dés peuvent rendre service lorsque vous avez besoin de faire appel au hasard pour prendre une décision. Par exemple le partage d'un objet magique réclamé par plusieurs membres d'un groupe. Deux commandes vous permettent de régler ceci facilement : la commande /random # (pour obtenir un chiffre entre 1 et #, par exemple chaque joueur tape /random 20 et celui obtenant le plus grand résultat gagne). L'autre est /roll # qui simule un lancer de # dés (précisons pour les habitués des dés aux multiples faces qu'il s'agit ici de dés classiques à 6 faces). Ainsi /roll 6 vous donnera un score entre 6 et 36. Avec un peu d'imagination, vous pourrez sans doute trouver d'autres usages de ces jeux de dés.

Mais vous pouvez aussi jouer aux cartes, pour le fun ou même pour quelques pièces d'or, d'argent, voire de platine pour les plus audacieux. C'est une pratique prisée dans les tavernes de certains royaumes, qui peut aussi vous occuper en attendant quelqu'un avant de partir en expédition.
C'est un peu plus compliqué, car il n'y a pas d'affichage des cartes mais uniquement des textes dans la fenêtre d'information. Vous devez tout d'abord être en groupe ; L'un des membres doit battre les cartes en utilisant la commande /shuffle x (x représentant le nombre de paquets de 52 cartes utilisés). Aucun jeu lui-même n'étant implémenté, c'est à vous de choisir celui-ci et de distribuer le nombre de cartes nécessaires à chacun des joueurs avec la commande /deal nomdupersonnage d (ou /deal nomdupersonnage u si vous voulez que les cartes soient visibles par tous - le d étant pour 'face down' et le u pour 'face up'). Répétez la commande* autant de fois que de cartes nécessaires.
Une fois la distribution effectuée, chaque joueur utilise la commande /held pour voir sa main. La commande /discard x vous permet de défausser une carte, x correspondant au numéro de la carte que vous voulez défausser. /discard all vous permet de les défausser toutes. Attention, si vous défaussez les cartes une par une, leur ordre peut être modifié (si vous défaussez la 3ème carte, la 4ème carte devient alors la 3ème carte, etc.), et vous pouvez refaire /held après chaque défausse pour ne pas faire d'erreur.
Le donneur donne ensuite les cartes de remplacement.
Une fois distribution et échanges effectués, la commande /show permet de rendre ses cartes visibles et de révéler la main complète. C'est en tapant /held g que vous pourrez alors voir toutes les cartes visibles des membres du groupe et déterminer qui a gagné.
Ce système ne permet bien entendu pas de jouer à tous les jeux, surtout ceux avec un grand nombre de cartes. Mais il convient parfaitement au poker qui semble connaître un regain actuellement, alors n'hésitez pas à miser de l'argent virtuel et les parties seront pleines de suspenses !

* pour répéter votre commande précédente, appuyez simultanément sur la touche MAJ et ↑ ; Mais vous pouvez plutôt créer une macro qui vous facilitera la distribution : par exemple /macro deal /deal %t d Ceci créera un bouton 'deal' que vous pourrez placer sur une barre de raccourcis, et vous n'aurez ainsi plus à saisir la commande car il vous suffira de sélectionner un personnage et de cliquer sur le bouton pour lui distribuer des cartes.

 

Si jouer son argent réellement peut être dangereux, profitez-donc de la possibilité offerte par le jeu pour vous faire des parties de cartes sans risques mais pas sans enjeu. Garder une tour, un fort ou une relique seront ainsi des tâches beaucoup plus plaisantes ! Bon jeu à tous et à la semaine prochaine.
Source : http://news-daoc.goa.com/view_news.php3?id_article=4078

Que pensez-vous de Dark Age of Camelot ?

1307 aiment, 187 pas.
Note moyenne : (1525 évaluations | 58 critiques)
7,7 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Dark Age of Camelot
(906 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1191 joliens y jouent, 5880 y ont joué.