La Gazette de Camelot - 08/05/09

Demandez la Gazette, édition spéciale ! Après des années de subventions éhontément généreuses, le royaume de Midgard doit renoncer à son bonus de sous-population !

Des nouvelles des tests de la version 1.95, une mise à jour des bonus aux royaumes sous-peuplés, les résultats de l'élection de la pin-up du mois d'avril et un point background sur les fidèles de Cernunnos sont au sommaire de la gazette de cette semaine.

Avancement des tests de la version 1.95
Comme nous vous l'annoncions dans la dernière gazette, les tests ont pu commencer sur une version anglaise afin de vérifier les nouveaux contenus. Au terme de ces tests, un seul problème bloquant a été identifié au niveau du nouveau tutorial (vous savez sans doute que les classes de départ disparaissent, et tous les nouveaux personnages débuteront dans les nouvelles versions des zones de tutorial). Ce problème ne nous empêchera toutefois pas d'entamer les tests linguistiques sur un serveur en français dès la semaine prochaine. La correction du bug devrait s'effectuer chez Mythic dans les semaines à venir et nous devrions alors être en mesure de planifier une date de sortie sur les serveurs européens. Vous aurez donc d'autres nouvelles de ces tests très prochainement.

La pin-up d'avril et la première candidate de mai
L'élection de la miss du mois d'avril vient de s'achever. Le fomorien n'a pas été élu, mais il a toutefois recueilli quelques voix ! C'est la Princesse Mhira qui a obtenu la majorité de vos suffrages et qui figurera donc dans le calendrier de l'année prochaine ; sa dauphine est Arndisa de Jordheim.

C'est maintenant à la première candidate du mois de mai de se présenter, et ce n'est pas n'importe qui puisqu'il s'agit de l'enchanteresse royale de Camelot ! L'enjeu est grand pour le royaume d'Albion qui s'interroge sur les candidates que les autres royaumes présenteront…

Bonus aux royaumes sous-peuplés
Et une nouvelle mise à jour, une ! Les bonus dont peuvent bénéficier les personnages de certains royaumes ont été revus cette semaine, le tableau ci-dessous vous permettra de prendre connaissance des ajustements effectués.

    Jours par niveau gratuit Bonus de camp Bonus RvR Achat de points d'ancrage
Kattraeth Albion 7 83% 0% 100%
Midgard 5 99% 0% 100%
Hibernia 6 98% 0% 100%
Canterbury Albion 7 93% 0% 100%
Midgard 7 88% 0% 100%
Hibernia 5 99% 0% 100%
Camlann Albion 2 120% 10% 50%
Midgard 2 120% 10% 50%
Hibernia 2 120% 10% 50%

Point background Hibernia : Les enfants de Cernunnos

La guerre qui fait rage entre les royaumes est aussi une guerre entre divinités qui, au lieu de s'affronter directement, manipulent les êtres qui croient en elles. Au sein de chaque panthéon ou de chaque terre auxquelles elles sont attachées, les divinités ont déjà suffisamment à faire en matière de luttes de pouvoir ou de représentativité pour se mêler directement du conflit. Elles n'ont rien à gagner en terme de zones d'influence, aussi l'équilibre incertain qui règne dans les frontières leur convient-il. Elles se doivent par contre d'apporter leur appui à tous ceux qui se battent en leur nom, afin que jamais leur dévotion ne disparaisse.
Certaines l'ont bien compris, ce sont les fidèles qui font leur puissance. Elles doivent savoir s'adapter aux changements sur terre et dans la vie des peuples pour ne pas disparaître. Cernunnos, le dieu cornu, est de ces dieux anciens qui font partie de cette catégorie. Apparu avec les premières forêts, il est leur protecteur, qu'il s'agisse des arbres qui les forment que des créatures qui les peuplent. Mais la civilisation, les attraits de la modernité, de la vie sédentaire et de la ville a fait perdre de vue à bien des peuples le rôle fondamental de la forêt qui tient la terre dans ses racines et la fait communiquer avec le ciel. Et les fidèles de Cernunnos se sont faits plus rares…

Les plus anciens de ces fidèles ne sont plus guère nombreux, mais ils sont fanatiques et leurs savoirs ancestraux leur confèrent des forces que ne soupçonnent pas ceux qui pourraient les rencontrer, quelque part en Emain Macha. Dans tous les royaumes se trouvent de petites créatures parfois sympathiques comme les brownies, les grogans, les huldus, mais les goborchends qui leur ressemblent de loin n'ont pas la même apparence. Ils sont vêtus de feuillages et leurs poils cachent sur leurs têtes de petites cornes qui sont la trace de leur parenté avec le dieu cornu. Leur faciès est très proche de celui des chèvres, ce qui est loin de la noblesse du cerf qui représente le dieu. On dit en Hibernia qu'ils seraient le fruit de l'union très ancienne entre des fomoriens et des chèvres, ce qui expliquerait leur comportement agressif et leur manque d'amis.

Mais les goborchends sont un peuple du passé, Cernunnos se devait de trouver de nouveaux adeptes. Il fut un temps où druides et filidhs parcouraient les campagnes pour le faire connaître, et pour inviter les créatures intelligentes à maintenir l'équilibre des forêts, parfois trop défrichées à mesure que croissaient les populations. Mais ils sont maintenant chassés d'Albion. Aussi Cernunnos donne-t-il ses pouvoirs de manière spectaculaire aux Protecteurs sur les champs de bataille, afin que chaque combattant, quel que soit son royaume, constate sa puissance quand il voit le dieu-cerf s'incarner. La guerre est maintenant le vecteur de sa conquête de nouveaux fidèles.

Source : http://news-daoc.goa.com/view_news.php3?id_article=6273

Réactions (48)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Dark Age of Camelot ?

1307 aiment, 187 pas.
Note moyenne : (1525 évaluations | 58 critiques)
7,7 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Dark Age of Camelot
(906 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1191 joliens y jouent, 5880 y ont joué.