La Gazette de Camelot

Chaque semaine, l'exploitant européen GOA publie sur son site officiel un communiqué mêlant annonces, informations, astuces et textes d'ambiance.

Ce vendredi, il commence par un rappel de l'existance des très nombreux sondages des semaines passées, avant d'enchaîner, au niveau technique, sur l'avancée des Registres et une revue des correctifs de la semaine.

Au sujet de la guerre entre les royaumes (RvR), outre la mise à jour mensuelle des bonus aux royaumes en difficulté, un rappel est fait sur le respect nécessaire envers les différents types et motivations de jeu.

Enfin, le texte d'ambiance vante les mérites de la populace d'Albion tandis que l'astuce informe des possibilités de changement de montures.
Alors que Mythic et GOA réfléchissent aux évolutions du jeu ou des services qui vous seront proposés à l'avenir, vous avez sans nul doute remarqué les nombreux sondages qui vous sont proposés afin de mieux cerner vos préférences et habitudes de jeu. Vous ne manquerez pas, bien entendu, d'être informés des futures nouveautés qui en découleront dans les mois à venir.
Vous découvrirez aussi cette semaine la mise à jour des bonus aux royaumes sous peuplés, incluant cette fois les nouveaux serveurs, un point background qui rend hommage au petit peuple d'Albion, et tout ce qu'il faut savoir si vous voulez acquérir une monture ou en changer.

Sondages, encore et toujours
Les sondages n'arrêtent pas de pleuvoir, et vous avez pu répondre à trois nouvelles questions en jeu cette semaine. Attendez-vous à en découvrir à nouveau la semaine prochaine, et rappelons qu'il vous reste encore ce week-end pour répondre aux questions sur la Gazette de Camelot dans la rubrique Sondages du site.

Le point sur les Registres
Toutes les données XML sont maintenant correctes, il nous reste à mettre à jour l'interface des Registres pour que Glastonbury et Salisbury y figurent également.

Rappelons d'ailleurs un aspect de la charte du jeu qui précise que les noms de personnages ou de guildes doivent être composés exclusivement de caractères alpha-numériques. Essayer de contourner cette règle lors du choix du nom de famille de votre personnage ou du nom de guilde entraîne des bugs, en particulier dans la génération des XML des registres. Les Gestionnaires de Communauté sont donc bien entendu amenés à renommer les guildes ou les personnages qui se trouvent dans ce cas.

Notions de RvR
Depuis quelques temps, de plus en plus de plaintes nous parviennent suite à des altercations entre joueurs d'un même royaume ayant une vision différente du RvR.

Les frontières sont le lieu d'affrontement des armées de trois royaumes. Un lieu où les personnages s'affrontent dans une lutte sans fin. Bien entendu, chacun y va avec ses propres motivations. Mais que ce soit pour le plaisir de la victoire à tout prix, celui d'une rencontre équilibrée gagnée sans aucune perte, simplement pour augmenter le nombre de ses points de royaume, mener ses compagnons de guilde à l'assaut des forts ennemis, protéger ses reliques contre l'avidité de l'adversaire du moment, s'assurer d'un titre en accumulant les duels entre furtifs, bloquer un pont jusqu'à ce que mort s'en suive, suivre les 120 alliés qui se préparent à se rendre maîtres de l'île d'Agramon, lutter pour la gloire de son souverain, celle de son propre nom ou même pour essayer de ne se rencontrer que groupe par groupe, il n'y en a aucune de meilleure ou de plus légitime que l'autre.

Libre à chacun de proposer aux autres joueurs certaines règles de conduite. Mais proposer n'est pas imposer. Il ne peut pas y avoir, par exemple, de règle exigeant qu'on laisse tranquille deux groupes qui s'affrontent. Il n'est pas question non plus d'instaurer de zone réservée aux affrontements entre joueurs solitaires ou en groupe contre groupe en reprochant à ceux qui préfèrent y venir à quarante d'avoir joué à leur façon. Comme il n'y a d'ailleurs aucune raison de vouloir exiger d'un groupe qu'il vienne appuyer l'action de son royaume s'il préfère s'occuper d'autre chose.

Chacun a sa perception du fair-play, du type de jeu qui lui plait et de ce qu'il attend de ses compagnons. Mais quoiqu'il arrive, il n'est pas tolérable que des joueurs en insultent ou en menacent d'autres, notamment parce qu'ils ont agi en ne suivant pas leur propre code de conduite en RvR. Tant que l'on reste dans les règles de la charte de comportement, il n'y a pas de bonne ou de mauvaise façon de jouer à Dark Age of Camelot, et donc, aucune raison de vouloir imposer la sienne aux autres.
Et gardons surtout à l'esprit que chacun est là pour jouer, que chaque personnage rencontré, ami ou ennemi, n'est en fait que la représentation d'un joueur qui, comme soi, s'est connecté pour s'amuser.

Royaumes sous peuplés
Les bonus aux royaumes ont été mis à jour cette semaine, et comme vous pouvez le constater ci-dessous, les serveurs « classic » en bénéficient à leur tour. On notera d'ailleurs que, sur chacun d'eux, Albion est nettement moins peuplé que les autres royaumes.

bonus0cw.jpg


Correctifs de la semaine
- La version masse deux mains de Batailleuse sur Hibernia peut désormais être teintée.
- La Chevalière de Fagan, utilisée pour la quête Epique Hibernienne de la Voie de l'Essence, ne peut plus être vendue.
- Les possesseurs de l'artefact nécyomancien n'ont plus besoin de stocker la craie qui leur sert à tracer les pentacles, elle ne disparaît plus après utilisation.

Point background Albion : Toujours une porte s'ouvre.

Nombreux furent mes voyages, j'aurais donc maintes histoires à vous raconter si vous le demandiez. Cependant, en ce jour, ce sont les hommes et femmes de nos villages que je désire mettre à l'honneur. Ces personnes presque anonymes, dont les noms ne seront jamais chantés, sont celles qui font vivre notre Royaume finalement.

Albion fut grande par le passé, peu de malheurs, beaucoup d'espoir. Aujourd'hui, après trop d'années de guerre, les choses ont changé. Est-ce pour autant que les c½urs se sont refermés ? Loin de là. Peut-être même la solidarité s'est-elle en fait renforcée.

Je voulais donc à ce jour parler du bon c½ur des Albionnais, quelles que soient leurs origines. Lors de mes voyages, bien trop souvent je me suis laissé surprendre par un orage, une nuit froide ou autre désagrément, sans tente ni couverture pour me couvrir. Dans ces moments difficiles, j'ai toujours eu cette chance de trouver maisonnée où dormir au chaud. Chance ai-je dit ? Non, je ne pense pas. Bon c½ur tout simplement.

Jamais à ce jour je n'ai vu de porte de paysan se refermer sur moi, non pas à cause de mon nom ou de mon rang - après une longue chevauchée dans la boue aucun vêtement ne saurait différencier le seigneur du plus simple mendiant - mais bien parce qu'ainsi sont les hommes d'Albion. Dans toute maison de village j'ai à ce jour trouvé une assiette en plus sur la table, pour l'invité imprévu comme ils disent de leur grand sourire. On ne vous demande pas votre nom, on vous prête quelques vêtements et couvertures le temps que les vôtres sèchent, puis vous passez à table comme tout membre de la famille. J'ai même vu parfois, malgré quelques difficultés visibles, une famille sortir de ses réserves quelques gibiers accompagnés d'un vin bien fait, juste parce que j'étais là. De biens bons hôtes, qui refusent tout remerciement autre que celui de la parole.

J'ai souvent cherché à comprendre, à questionner, mais pour toute réponse l'on m'offrait un sourire et une poignée de main. L'inconnu qui ainsi vient frapper à la porte symbolise la chance selon certains, peut-être est-ce raison de ce sentiment bienveillant. Dans tous les cas, je préfère croire, permettez-le-moi, que c'est leur bonté qui ainsi les pousse à recevoir.

Voyez-vous, Sire, je pense sincèrement que là réside la plus grande de nos forces. En ces gens qui, peu importe les méfaits des uns ou des autres, offrent le sourire à celui qui vient à eux, gardant toujours espoir. En ces hommes et femmes parfois rudes, sans manières, dont seul le c½ur dicte les actes. Toujours leur porte est ouverte, pour celui qui passe par là. Ils vous offrent le gîte et le couvert, sans vous demander quoi que ce soit.

C'est pour cela qu'Albion est mon Royaume aujourd'hui, car ces gens font que je m'y sens chez moi.

Helzin, Sarrasin au service de notre bon Roy.

L'astuce de la semaine
Changez de monture facilement
Le catalogue des chevaux n'était pas encore disponible sur notre site. Ce sera chose faite très prochainement, et c'est l'occasion de vous donner quelques petites précisions et astuces.

Rappelons que le choix des montures augmente au fur et à mesure des niveaux. Si le cheval alezan traditionnel est disponible au niveau 35, il ne peut recevoir d'équipement mais est accessible à ceux qui n'ont pas l'extension Darkness Rising, et c'est le cheval alezan qui est le premier à pouvoir en recevoir. Ensuite, à chaque niveau de Champion, le choix des montures augmente, mais leur différence n'est qu'esthétique. Leur prix étant assez élevé selon les niveaux des personnages, certains peuvent hésiter à en acheter ou à en changer.

Il ne faut pourtant pas hésiter, et il est même possible de posséder plusieurs montures pour le plaisir, car vous ne perdrez pas beaucoup à la revente en cas de besoin.
Dans le cas des montures épiques, par exemple, tant que celle ci n'est pas activée, vous pouvez revendre le ticket à un marchand à son prix d'achat. Par ailleurs, une fois en votre possession, le cheval traditionnel se revend à 75% de son prix d'achat (contre 50% en général pour tous les objets achetés à des marchands), et les montures nobles se revendent à 90% de leur prix d'achat, soit une perte minime.

N'hésitez donc pas à changer de monture à chaque niveau de Champion si vous en avez envie (rappelons également que toutes les montures nobles ont accès à tous les équipements, et qu'il n'est donc pas nécessaire d'en changer si l'on veut les équiper des sacoches supplémentaires disponibles aux différents niveaux de Champions). Voici en images les choix qui s'offrent à vous :

Cheval alezan traditionnel : 250 P.O. (Prix de revente : 188 P.O.)



Cheval alezan noble : 1 P.P. (Prix de revente : 900 P.O.)



Cheval noble : 3 P.P. (Prix de revente : 2 P.P. 700 P.O.)


gris tacheté chocolat bai

Cheval noble : 4 P.P. (Prix de revente : 3 P.P. 600 P.O.)



noir argenté palomino

Destrier : 6 P.P. (Prix de revente : 5 P.P. 400 P.O.)



alezan gris tacheté bai

Destrier : 8 P.P. (Prix de revente : 7 P.P. 200 P.O.)



noir argenté palomino chocolat

Montures épiques : 15 P.P. (Prix de revente : 13 P.P. 500 P.O.)

Licornes



noire argentée grise arc en ciel

Destriers épiques



cauchemar mort-vivant tempête



glacial ardent tellurique

Rendez-vous la semaine prochaine, avec des nouvelles de la future version !
Source : http://news-daoc.goa.com/view_news.php3?id_article=3927

Réactions (42)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Dark Age of Camelot ?

1307 aiment, 187 pas.
Note moyenne : (1525 évaluations | 58 critiques)
7,7 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Dark Age of Camelot
(906 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1191 joliens y jouent, 5880 y ont joué.