La Gazette de Camelot - 20/03/2009

Achetez la Gazette de Camelot ! Venez découvrir les derniers développements de l'affaire du Vendredi 13 ! Êtes-vous bien sûr que votre maison est protégée comme il se doit ? Venez participer au grand jeu-concours : pour une fois, les captures les plus loufoques seront récompensées ! Demandez la Gazette !

L'étrange individu apparu vendredi 13 poursuit son périple dans les frontières. Que cherche-t-il, pourquoi laisse-t-il des dessins de certains lieux où il passe ? C'est peut-être en cherchant des indices que vous pourrez le savoir, même s'il faudra encore patienter pour réunir les éléments du puzzle… En attendant la suite, un nouveau concours, placé sous le signe de l'humour, est lancé cette semaine. Nous espérons que vous serez nombreux à participer. Vous retrouverez bien entendu une nouvelle pin-up, ainsi qu'une mise en garde concernant les accès aux maisons.

Mise en garde sur les « pillages » de maisons
Depuis quelque temps, quelques individus peu délicats visitent les maisons dont les propriétaires n'ont pas fait suffisamment attention aux autorisations données aux autres joueurs. Ainsi, des coffres ont été vidés, et certains PNJ qui pouvaient être récupérés ont disparu, supprimés ensuite par les visiteurs qui ne pouvaient pas les utiliser, pour le simple plaisir de nuire.
Nous ne pouvons que vous inciter à relire le manuel Foundations sur le site communautaire, notamment la 4e partie mais également le 5e, pour mieux connaître les commandes d'accès et éviter de vous exposer à de tels agissements. Malheureusement, nous ne pouvons restituer les objets prélevés dans les maisons puisque les autorisations sont de la responsabilité de leurs propriétaires, mais nous enquêtons sur ces nuisances communautaires si elles sont portées à notre connaissance, et leurs auteurs s'exposent à des sanctions.
Le mieux est bien entendu de n'accorder des accès complets qu'aux personnages de confiance.

Calendrier DAoC : troisième candidate de mars
Carys de Caer Gothwaite est la première nécrite à postuler au concours de miss, avec la permission d'Arawn comme il se doit. Vous pourrez voter la semaine prochaine, lorsque la quatrième candidate se présentera.

Problème de client Darkness Rising
Si vous utilisez le client Darkness Rising et que vous voyez apparaître le message « Vous n'avez pas l'autorisation d'utiliser cette extension », peut-être votre client est-il corrompu. Dans ce cas, relancez le patcher en cliquant sur l'option « Vérification des fichiers ». Si, malgré tout, le problème persistait, il est nécessaire que vous réinstalliez le jeu en téléchargeant le client depuis notre site. Ne réinstallez pas le jeu à partir d'un CD et n'utilisez pas l'ancien dossier de jeu. Faites une installation totalement nouvelle. Ce problème est heureusement assez rare et les solutions ci-dessus devraient vous permettre de le résoudre. Si cela ne suffisait pas, vous pouvez bien entendu contacter le support client.

Rubrique communautaire : un nouveau concours
Concours de captures d'écran humoristiques.
Il n'y a pas que les combats dans Dark Age of Camelot, le jeu apporte aussi des moments drôles, volontaires ou non. Le nouveau concours de captures d'écran fera donc appel à votre créativité et à votre sens de l'humour pour nous proposer des scènes originales et amusantes.
Vous pouvez réaliser toutes sortes d'images, il n'y a aucune contrainte sur le lieu ni sur la nature ou le nombre des personnages présents, mais les montages, retouches ou incrustations ne sont pas permis.
Il est impératif de donner un titre à chaque image, et vous devrez songer que ce titre doit pouvoir être traduit dans plusieurs langues, les jeux de mots sont donc déconseillés. Comme d'habitude, aucun élément de l'interface ne doit apparaître, et vous devez rappeler vos coordonnées en envoyant vos œuvres au Support. Bon nombre de participants ont tendance à oublier certains détails. Lisez avec attention le règlement du concours situé à la fin de cette gazette. Vous avez jusqu'au 14 avril pour nous faire parvenir vos œuvres.
Nous tenons par ailleurs à rassurer les gagnants des deux derniers concours, les envois de lots n'ont pas encore eu lieu mais ils devraient être effectués à partir de la semaine prochaine.

DAoC dans la peau !
Nous n'organiserons pas de concours de tatouages, mais puisque l'un d'entre vous a tenu à immortaliser sa passion pour Dark Age of Camelot et à nous la faire partager, vous pouvez découvrir ci-dessous son superbe tatouage !

Point background : Vendredi 13, le retour de la malédiction
(suite du récit du vendredi 13)

La voile avait été affalée et l'embarcation avançait doucement, longeant les falaises de l'île d'Agramon. Malgré l'aspect inhospitalier de la côte, les eaux étaient en général étrangement calmes et les manœuvres d'approche ne posaient pas de difficultés aux marins. Il était en revanche impossible d'accoster ou d'escalader les falaises, aussi les bateaux devaient-ils s'amarrer à proximité des ponts qui reliaient l'île aux royaumes voisins. C'est ce que fit l'embarcation, qui semblait manœuvrée par un marin invisible.
Une petite silhouette encapuchonnée sauta pourtant sur la terre, tira le bateau hors de la vue des personnes qui auraient pu passer par là, et pénétra dans l'île, longeant le côté droit de la vallée. Evitant les rencontres, elle avisa toutefois un cochon sauvage. Une flèche bien placée terrassa l'animal, que le chasseur tira dans un bosquet pour le dépecer. Après avoir détaché un cuissot et avalé goulûment quelques morceaux crus, il s'éloigna, laissant une trace sanguinolente derrière lui.

Un large mur se dressait au milieu du chemin. Même s'il s'agissait d'un ouvrage militaire, il était construit dans le plus pur style de l'architecture hibernienne et marquait officiellement la frontière nord-est du royaume. Ce mur était rarement gardé, aussi n'était-il pas trop risqué de le franchir dans un sens ou un autre. La silhouette était passée de l'autre côté, et cheminait à travers des collines. Elle arriva enfin au sommet de l'une d'elles, et pénétra subrepticement dans une tour de facture hibernienne. L'endroit n'était pas gardé, mais des traces d'occupation étaient visibles au rez-de-chaussée ; elle alluma une torche et emprunta un étroit escalier qui courait le long du mur, négligeant de fouiller les caisses et les sacs qui traînaient au sol.
La nuit commençait à tomber. Un cri de victoire retentit depuis le toit. La silhouette redescendait, au moment où plusieurs personnes s'approchèrent, intriguées par le cri. Jetant sa torche dans la tour, la silhouette déguerpit aussitôt. Les arrivants poussèrent des cris de fureur en pénétrant dans la tour et tentèrent d'endiguer l'incendie qui s'était déclaré. A l'extérieur, un grand rire retentit, suivi d'un flot de paroles qui ressemblaient fort à des jurons et des sarcasmes.

La nuit était sombre et la silhouette tentait de retrouver son chemin. Elle avait franchi de nouveau le mur sans encombre et se cachait dès qu'elle entendait un bruit. Ses pas la conduisirent au pied d'une antique tour chancelante, dont la forme sinistre se distinguait devant les étoiles. La silhouette fit alors un geste de provocation en direction de la tour et proféra des injures avec une voix rocailleuse « Malédiction ! Tu verras ce que j'en ferai de ta malédiction ! ». Une tête cornue apparut soudain, et commença à décocher des flèches en direction des cris. La silhouette décampa, et finit par revenir au pont qui donnait accès à l'île. Elle sauta à bord du bateau et s'éloigna plein sud.

Le jour s'était levé, la voile longeait les côtes, hors de portée des tours qui gardaient celles-ci. L'embarcation changea de cap et s'échoua volontairement sur une plage de sable. La silhouette sauta à terre et commença à arpenter la plage, le nez au sol. Elle avisa soudain des crabes qui effectuaient un curieux manège. Elle dégaina son épée et s'attaqua à eux.

Un cri de victoire s'échappa enfin de ses lèvres. Elle remonta alors à bord du bateau et entreprit de dessiner le paysage. Des soldats approchaient, intrigués par ce bateau. La silhouette repoussa alors celui-ci dans l'eau et fit aussitôt voile vers le nord…

(à suivre)



En attendant la suite de cette histoire décidément mystérieuse, nous vous souhaitons de trouver l'inspiration pour le concours et de grands moments de jeu. Bon week-end à tous !

Source : http://news-daoc.goa.com/view_news.php3?id_article=6227

Réactions (29)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Dark Age of Camelot ?

1307 aiment, 187 pas.
Note moyenne : (1525 évaluations | 58 critiques)
7,7 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Dark Age of Camelot
(906 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1191 joliens y jouent, 5880 y ont joué.