L'Histoire de l'Hérétique

Il y a bien longtemps, Arawn connu des problèmes parmi ceux qui le servaient. Les nécrites s’aventuraient trop souvent vers les Terres Mortes et la tentation était forte de perturber les esprits qui erraient là sans chercher malice. Ceci irrita le Seigneur de l’Outremonde et en réponse, il créa les Hérétiques. Moitié force de sécurité, moitié inquisiteurs, les Hérétiques étaient craints et respectés à tous les niveaux par les disciples d’Arawn. Elevé dans une discipline stricte et d’une loyauté à toute épreuve, les Hérétiques avaient pleins pouvoirs grâce aux Seigneur des Morts, pour enquêter sur tous les rapports de corruption, de possession ou de trahison, et pour appliquer la peine et la rééducation qui s’imposaient.

En créant les Hérétiques, Arawn commit une erreur. Afin de lui permettre de mieux mener à bien ses devoirs, il injecta une partie de son pouvoir dans chaque nouvel hérétique qui voyait le jour. Ceci eu un effet secondaire malvenu, qui fut découvert par l’un des capitaines hérétiques haut-gradé, nommé Mal’Azak. Lors d’une incursion dans les Landes Mortes, Mal’Zak senti ses pouvoirs augmenter de façon spectaculaire. Il comprit que, pareillement au Seigneur Arawn, il pouvait puiser de la force des âmes de ceux qui étaient morts. Mal’Azak pressenti que s’il pouvait rallier suffisamment de compagnons Hérétiques à sa cause, il parviendrait peut-être à renverser Arawn et pourrait prendre sa place. Toutefois, le complot fut découvert et Arawn, ne désirant pas risquer une nouvelle insurrection, détruisit la force Hérétique toute entière.

Lorsque la Crypte Nécrite subit l’attaque d’une force maléfique mystérieuse, menaçant depuis les profondeurs souterraines, Arawn fut confronté à un dilemme. Ses forces étaient déjà éparpillées et peu nombreuses, aidant le royaume d’Albion contre les Drakorans sur Avalon. Sans un supplément d’aide, la citadelle Nécrite avait peu de chances de résister à un assaut direct.



Pensant qu’il n’a pas le choix, Arawn se décide à faire revenir les Hérétiques. Cette nouvelle génération d’Hérétiques, cependant, sera extrêmement différente de la première. Le nouvel ordre des serviteurs d’Arawn sera constitué de guerriers mages sans peur, capables de libérer toute la force de leur dévouement envers Arawn sous la forme d’un pouvoir légitime.

Sous l’ordre du Seigneur Arawn, des instructeurs sont envoyés sur Albion, Avalon et à la Crypte Nécrite, afin de préparer les prochaines générations d’Hérétiques à la bataille.



Ce redoutable renfort aux forces d’Arawn sera-t-il suffisant pour repousser l’armée des Nécrites possédés ? Cela reste encore à voir.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Dark Age of Camelot ?

1307 aiment, 187 pas.
Note moyenne : (1525 évaluations | 58 critiques)
7,7 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Dark Age of Camelot
(906 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1191 joliens y jouent, 5880 y ont joué.