Une rumeur voulait que Mythic Entertainment soit racheté par Electronic Arts

Dans la nuit du 17 au 18 février, une rumeur était lancée presque simultanément sur trois sites d'informations financières : le géant du jeu vidéo, Electronic Arts, connu pour ses innombrables simulations sportives, était en train de racheter Mythic Entertainement, le développeur et exploitant US de Dark Age of Camelot (DAoC) et développeur de Warhammer : the Age of Reckoning (WAR), pour une somme allant de 30 à 50 millions de dollars (25 à 42 millions d'euros).
Quelques jours allaient suffire pour que l'information soit reprise sur différents forums de jeux vidéos, dont Jeux OnLine : se basant sur la lente mais certaine érosion des connexions sur les serveurs US, et la chute brutale causée par l'arrivée du titan et concurrent World of Warcraft (WoW), la rumeur présentait Mythic Entertainment comme fragilisée, une situation peu plaisante dans le cas de jeux en ligne nécessitant des serveurs, connexions et supports clients de qualité, ainsi qu'un développement continu. En outre, Electronic Arts est perçu comme ayant une préférence pour des jeux tous publiques, formatés pour le plus grand nombre, ce qui faisait planer de nombreuses craintes quant aux orientations prisent, dans l'avenir, par DAoC et WAR.

Elles trouvèrent donc un terreau propice où les plus folles spéculations s'installèrent. Après une rapide enquête, il était cependant possible de se rendre compte qu'aucun site de finance spécialisé et connu pour son sérieux, tel qu'Hoover, ne reprenait cette rumeur à son compte, et que mis à part les forums de discussion, seuls les trois sites originels reprenaient cette rumeur. Le premier, billsdue, est un bloc (weblog) spécialisé dans le secteur des jeux vidéo chinois, qui a pour habitude de centraliser les informations que ses lecteurs lui font parvenir sans pour autant les vérifier. Les deux autres sites (forums de Yahoo! Finances et digg) se referaient au premier en le donnant pour source. La multitude de sites donnant la même information plaidait à priori pour son sérieux, mais au final le serpent se mordait la queue et tous referaient à la même source unique.

En outre, en jonglant avec le décalage horaire et la différence d'application d'heure d'été, on se rendait compte que les trois informations avaient été publiées presque simultanément, visiblement de Chine : un même auteur se trouvait donc logiquement derrière les trois nouvelles, seul moyen d'expliquer cette apparition simultanée, l'information n'ayant pas eu le temps de se propager « naturellement » de l'un à l'autre.

Dès lors, l'information était à prendre avec de sérieux doutes. Doutes qui furent finalement levés dans la nuit du 19 au 20, quant Mark Jacob, pris à partie sur le forum warhammer alliance dont il est l'un des contributeurs réguliers, fut sommé de s'expliquer. Le PDG de Mythic, après avoir fait remarquer qu'il était impossible de commenter une rumeur lancée sur l'internet sans rapidement avoir l'obligation de s'exprimer sur l'ensemble des suivantes, sous peine de leur donner du crédit, qualifia les rumeurs de l'internet commetrouvant un terreau propice « dans l'ignorance des faits et le déni de la logique », et affirma que Mythic avait déjà refusé de très nombreuses offres, dont certaines bien supérieures à celle dont il était question ici, ce qui rendait cette rumeur « d'autant plus amusante ».

S'en suivait le récit de comment Mythic avait, peu avant le lancement de DAoC, refusé une offre des plus intéressantes tout simplement car le courant n'était pas passé avec les acheteurs (qualifiés de « clown »), qui voulaient entre autre que Mythic abandonne DAoC car, selon eux, un tel jeu ne pouvait être un succès. Le tout étant destiné à faire comprendre que Mythic ne se basait pas, pour de telles décisions, que sur la somme pouvant leur être offerte mais aussi sur les affinités personnelles, les compatibilités de vision à long terme et la liberté offerte, et que de tels choix d'indépendance pouvaient s'avérer rentables commercialement.

Le déni était désormais clair, même si officieux, et nous pouvons donc désormais affirmer sans crainte de nous tromper qu'Electronic Arts n'est pas en train de racheter Mythic Entertainement, qui devrait donc garder les coudées franches pour continuer de développer selon leur propre vision, pour le meilleur et pour le pire, DAoC et WAR.

Merci à Idolatre et à Nold pour leur aide précieuse dans cette enquête.

Réactions (140)


Ce fil de réactions a été coupé. Il n'est plus possible de réagir.

Que pensez-vous de Dark Age of Camelot ?

1307 aiment, 187 pas.
Note moyenne : (1525 évaluations | 58 critiques)
7,7 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Dark Age of Camelot
(906 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

1191 joliens y jouent, 5880 y ont joué.