Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Nouvelles

Communauté


Présentation


Extensions

Le Jeu




Actualité

DAoC fait peau neuve : une nouvelle vision de la progression

30 octobre 2011 à 23:15 | Par Fugo | 80 commentaires

Pendant longtemps Dark Age of Camelot a été un jeu complexe nécessitant de longues heures pour être pris en main et avec des mécaniques très compliquées. Ajouté à cela un univers immense et parfois mal pensé vous aviez les ingrédients parfaits pour éloigner les nouveaux joueurs de ce MMO old school.

La version 1.110 est l'aboutissement d'une année de réformes ayant pour but de changer l'orientation du jeu. Explications.


/b Any xp group ?

un paysage du monde de DAoC

Un message qu'il était fréquent de rencontrer (et oui, maintenant le jeu est en anglais) sur le monde de DAoC il y a quelques temps. Une montée en niveau et progression compliquée et souvent synonyme de jeu en solitaire qui consistait pour les plus connaisseurs en des vastes sessions de power leveling et qui laissait les pauvres nouveaux seuls dans l'immense monde de DAoC.

 

 

On pourrait considérer qu'aujourd'hui avec la nouvelle version cette époque est en partie révolue car maintenant Mythic a décidé d'orienter son jeu vers une montée en niveau (et en difficulté) progressive à travers ce qui a été pendant longtemps un des grands succès de DAoC : les vaux. (Aussi connus sous le noms de battlegrounds)

 

La version 1.110 amène la touche finale a la refonte complète de ces zones et un nouveau tutoriel destiné à initier les nouveaux joueurs. Retour vers le passé.

 

 

Le tutoriel, deuxième mouture.

 

Un nouveau personnage commence toujours par la même chose :

le choix de la race, le choix de la classe, le genre, la personnalisation faciale de votre personnage et son nom. C'est sûr, vous n'y couperez pas. Fini les elfes mâles blonds nommés Légloaaasse, toutes les combinaisons aussi subtiles sont prises ! Un peu d'imagination.

Une fois votre personnage créé, vous lancez le jeu, la petite musique que les plus anciens vénèrent et vous voila plongé dans le vaste monde de Dark Age of Camelot. Vaste ? Cette zone de départ ? Mais qu'est ce donc ? Où sont passées mes fameuses capitales d'acceuil ?

Maintenant, votre personnage se retrouve dans la zone de tutoriel. Un village plus précisément qui contient une mine d'information qui vous sera dévoilée pas à pas par les généreux instructeurs de la zone.

Vous ne connaissez pas DAoC ? Pas de problèmes, vous allez apprendre. Et vite, le roi attends ses troupes.

 

Dans cette nouvelle version du tutoriel tout est passé en revu, la gestion de l'interface, la gestion des "barres de compétences", la gestion des cibles (jeune padawan, choisi ton ennemi) et plus généralement la gestion de l'environnement et des combats. La proximité de la campagne va permettre aux généraux de vous faire voir du terrain pendant que vous affuterez vos lames.

Nouveauté ? Vous êtes directement confrontés à des situations réelles. Terminées les sessions interminables de décapitation de trente zombies dans une zone au nom imprononçable.

 

Bien entendu, vous serez également invité à vous faire une idée du fonctionnement de l'équipement sur DAoC (non, on vous a déjà dit de ne pas mettre votre pantalon sur votre tête!) et vous récolterez dans cette zone une armure adaptée à votre classe et votre niveau vous permettant de voir venir.

 

Mais alors, cette zone, elle est destinée à nous isoler du monde ?

Non, elle est destinée à concentrer toutes les informations basiques (attention, cela ne correspond qu'à 10% de ce qu'il faut savoir du jeu, à quelques nains près) pour ne pas vous perdre. La difficulté commence dès la dizaine de niveau franchie où vous êtes cordialement invité à aller voir ailleurs si vous le souhaitez. Et oui, un généreux téléporteur va vous conduire dans l'ancien continent, la plus grande partie du monde, et débrouillez vous ! (pas tout à fait).

 

A ce stade de l'évolution, vous êtes confrontés à un choix. Allez vous prendre le temps de découvrir les subtilités de l'environnement et de l'univers de DAoC ou répondrez vous à l'appel de votre roi qui vous invite à régler leur comptes aux ennemis qui envahissent les territoires du royaume ?

 

La nouvelle expérience des vaux (battlegrounds)

 

Pour les non connaisseurs, les vaux, c'est quoi ? Des zones de taille variable (on commence petit pour finir grand) avec un point commun : un fort au centre pouvant être capturé par chacun des trois royaumes.

Il y a aussi un fort dédié à chaque royaume où apparaissent les combattants (n'essayez pas de capturer ce fort, de cruelles surprises vous y attendent).

L'environnement est posé. Mais ce qui a fait le succès des vaux à la grande époque c'est la possibilité de jouer des personnages pas toujours très optimisés au même niveau que les joueurs ayant plus de temps que vous. Vous pouvez très bien jouer une heure et déconnecter votre personnage, il sera toujours la à votre retour et vous reprendrez votre petite activité comme si de rien n'était.

 

une tour après un passage en force

 

 

Alors maintenant, quel est le principal changement et pourquoi on voit maintenant à toute heure et dans n'importe quel val une densité de population énorme ?

 

La carte de Braemar, val 25 29
Si DAoC a instauré le principe du val, ce dernier a été repris dans WAR où il était possible de jouer en RvR tout en glanant un précieux équipement ce qui permettait d'avancer dans les niveaux sans craindre d'être dépassé par son équipement. C'est un concept qui a (enfin) été retranscrit sur DAoC avec l'instauration de nouvelles quêtes et d'un matériel adapté à chaque val et de très bonne facture.

En résumé, vous tapez des ennemis, vous êtes récompensés par des primes et de l'expérience et vous pouvez utiliser ces primes pour acheter de l'équipement : en quelque sorte vous êtes totalement indépendant et pouvez décider de ne pas explorer le monde pour vous concentrer sur le RvR. Maintenant, on croise tous les jours des groupes qui passent leur temps à chasser les précieux pour ce faire.

Activité permanente, équipement adapté, que demande le peuple ?

 

Mais la transition avec le vrai RvR au niveau 50 ?

 

Vous vous demandez sûrement si la transition avec le vrai RvR dans les grandes zones de New Frontiers est rude? La réponse est un peu normande : oui et non.

Non car au fur et à mesure que vos niveaux augmentent, les vaux ressemblent de plus en plus au RvR (présence de compétences des anciens, d'artéfacts, d'objets de haut niveau, des forts beaucoup plus résistants, la possibilité de jouer en guilde et de réclamer la possession d'un fort ou d'une tour) et du coup la transition est un peu linéaire.

Le dernier val rassemble des joueurs jusqu'à un rang de royaume (chaque val possède sa propre limite) assez elevé (4L9 soit quasiment le niveau 51 qui, sur DAoC, correspond au rang 5L0) qui nécessite, pour l'atteindre, de réunir la coquette somme de 510 000 points de royaume sachant qu'une cible de votre niveau au 49 et tuée seule rapporte entre 1200 et 1500 points de royaume et que vous aurez rarement l'honneur de tuer une cible seule ... Faites le calcul !

 

Un autre aspect qui aide à la transition est l'aspect pécunier. Ces nouvelles quêtes et nouveau système permettent de gagner beaucoup d'argent ce qui vous permettra de vous équiper en haut niveau à condition d'être raisonnable. Effectivement, DAoC comporte toujours son lot de rencontres de haut niveau et d'équipement très rare qui, s'il est accessible aux plus gros joueurs et surtout aux anciens, sera plus difficile, au début, à acquérir pour le nouveau que vous êtes. Néanmoins, pas de craintes à avoir, il est tout à fait possible de jouer en étant compétitif avec une faible bourse. L'habit ne fait pas le moine.

 

Alors, vous laisserez vous tenter par l'expérience Dark Age of Camelot ?

 

A bientôt sur les zones frontières !