Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Nouvelles

Communauté


Présentation


Extensions

Le Jeu




Montures personnelles



Vidéo de présentation, hébergée par nos confrères de RPGVault.

Les montures seront invocable à la manière des chiots déjà disponibles, et sont réparties en deux types : basiques et épiques. Elles seront directement issues des écuries royales, offertes en récompense aux plus grands héros des royaumes pour leur lutte contre la rébellion. Les palefreniers royaux fourniront aussi une grande gamme de services et d'accessoires. La rumeur veut que des créatures exotiques soient réservées à ceux qui auront à se rendre dans des lieux inhabituels…

Les montures standards :
  1. Ne nécessiteront pas l'extension Darkness Rising.
  2. S'obtiennent au niveau 35.
  3. Nécessitent une quête solitaire afin d'avoir accès au PNJ les vendant. Cette quête est fournie par l'entraîneur du personnage, et n'inclus pas de combats. Elle est orientée vers l'exploration, la découverte des montures, de leur fonctionnement et de leurs limitations.
  4. Valent 250 pièces d'or.
  5. Se déplacent 35% plus vite qu'un personnage à la course mais moins vite qu'une monture épique. Si un membre du groupe dispose d'un sort ou d'un chant d'augmentation de vitesse plus important, la monture galopera pour rester à son niveau.
  6. Ne peuvent être utilisée qu'en zone interne.
  7. Ne sont pas personnalisables.
  8. Proposent de nouvelles actions animées (/emotes)
  9. Ne permettent aucun combat.

Les montures épiques :
  1. Nécessiteront l'extension Darkness Rising.
  2. S'obtiennent au niveau 45.
  3. Se choisissent parmi 5 types : démoniaque, licorne, monture de guerre, mort-vivante/fantomatique ou classique. Les montures les plus exotiques ne peuvent être obtenues qu'après certaines quêtes de Champion.
  4. S'achètent pour une pièce de platine auprès de vendeurs disséminés dans le royaume ou à l'Armurerie Royale pour les plus exotiques.
  5. Se déplacent 50% plus vite qu'un personnage à la course. Si un membre du groupe dispose d'un sort ou d'un chant d'augmentation de vitesse plus important, la monture galopera pour rester à son niveau.
  6. Peuvent être utilisées en zone frontière comme en zone interne, à l'exception des régions des forts et tours.
  7. Sont hautement personnalisables, incluant des fontes, armures, ornements, la possibilité d'être nommées, de porter les couleurs de votre guilde ou de votre royaume. Les fontes offrent de nouveaux emplacements d'inventaire. Progresser dans son Statut de Champion permet d'accéder à de nouvelles personnalisations.
  8. Sont identiques sur les trois royaumes.
  9. Proposent des actions animées supplémentaires par rapport aux montures standards.
  10. Tout coup reçu désarçonne le cavalier, sa monture étant désinvoquée.
  11. Disposent d'une interface dédiée.

Les montures ne sont pas utilisables dans les donjons, les villes ou les bâtiments. Elles pourront nager à la surface, mais pas plonger. Enfin, de mystérieuses montures "nommées" feront leur apparition : Hawsie et Clydesdale.

http://medias.jeuxonline.info/camelot/images/darkness/monture_albionL'évolution du moteur graphique concernera les chevaux, leur donnant une nouvelle apparence très impressionante, permettant de voir les muscles rouler sous la peau lors des galopées. Il sera possible de faire galoper une monture en utilisant l'endurance de son personnage. En outre, de nouvelles /emotes seront disponibles pour les personnages montés, parmis lesquelles :
  1. /feed : un sac à nourriture apparaît devant le museau du cheval et celui-ci produit des bruits adaptés
  2. /count N : frappe le sol du sabot N fois
  3. /snort : baisse la tête furieusement, de la vapeur s'échappant de ses naseaux.
  4. /prance : effectue une danse altière
  5. /rear : se lève sur les deux pattes arrières
  6. /buck : se cabre furieusement pour désarçonner son cavalier
  7. /courbette : une manœuvre de combat consistant à s'équilibrer sur les pattes arrières, sauter, gardant jointes les pattes arrières et les pattes avant loin du sol.

Certaines anciennes action animées disposent également d'une version spécifique montée, à savoir :
  1. /cheer
  2. /wave
  3. /no
  4. /yes
  5. /laugh
  6. /wave


Les chevaux pourront sauter, d'après les fichiers, de deux façons différentes. Ils bénficient, en affichage "Classique", de la même attention qu'en affichage "Catacombs". Ainsi, voici la texture d'une monture sous client basique.

54 types de montures sont pour l'instant contenues dans les fichiers de la version 1.78 :

16 palefrois (chevaux classiques), 16 destriers (montures de guerre) et 16 licornes seront accessible avec diverses robes :

Brun : la robe est d’un brun sombre et intense, la peau d'un brun rosé, avec les yeux ambrés.

Noir : se dit de chevaux apparaissant complètement noirs ; le terme jet black désigne un cheval dont la couleur noire ne bronze pas au soleil ; un cheval est "noir franc" lorsqu’aucun poil blanc n’est présent.

Blanc : ils se distinguent par une peau rose, des yeux très foncés, presque noirs, et des poils blancs. C'est une robe très rare. Notez que les chevaux blancs ne sont pas albinos (les yeux des albinos n'ont aucun pigment et ont une teinte rouge)

Gris : les chevaux naissent noirs, bais ou alezans, cependant, leur robe grisonne avec l’âge et devient ainsi presque blanche ; chez les chevaux arabes, certains individus naissent déjà blancs, le processus de grisonnement s’étant fait in utero.

Palomino : ce type de cheval possède une robe dorée avec des crins blancs ou ivoire, le palomino idéal étant décrit comme un cheval de la couleur "d'une pièce d'or neuve". Ce n'est pas un caractère génétique à part entière, mais la combinaison d'une robe alezane avec le gène Crème.
Le nom viendrait de de Don Juan de Palomino, seigneur espagnol et compagnon d'armes de Cortez (1485 - 1547), qui laissa son nom à ses montures préférées. Pensez-au cheval de d'Artagnan dans les histoires de Dumas.

Pie : fait référence aux chevaux dont la robe est composée de deux couleurs, disposée par plaques unies sur le corps. Il y existe différentes familles de chevaux se recoupant sous ce terme : les Tobiano (taches blanches pouvant couvrir le dos et l’encolure), les Ovéro (face blanche, jambes et ventre tachés de blanc), les Appaloosa, les Sabino (une robe souvent confondue avec la robe rouanne : le ventre, les jambes et la tête sont blancs alors que la robe est rouannée, la peau du museau est marbrée, les yeux parfois vitreux1), les Tovero (le cheval est entièrement blanc à l'exception d'une plaque colorée sur le haut du crâne)...

Chocolat : une robe pommelée avec des crins lavés2, et qui apparaît sous trois formes : le chocolat classique ou silver dapple (sur une robe noire ou bai brun), le red chocolate ou red silver (sur une robe baie), et crème (robe crème quelconque avec des yeux bleus et une peau rose).

Clydesdale : il s'agit d'une race de chevaux de trait originaire de la vallée de Clyde, en Ecosse. Elle est reconnaissable à son aspect massif : encolure ronde et bien formée, un dos court, l'arrière-main puissante avec des pattes solides et pourvues de longs poils lisses sur les paturons ; le tout est assez proche du percheron par l'aspect et les Clydesdales peuvent avoir différentes couleurs de robes, mais unies.

Appaloosa : se dit d'une race de cheval particulière, utilisée généralement par les Amérindiens ; la robe appaloosa peut être unie, mais pour être admis comme appaloosa, un cheval doit avoir une peau marbrée, sa sclérotique doit être apparente et les sabots doivent être striés.

Gris pommelé : on dit d'une robe qu'elle est pommelée quand elle est parsemée de zones plus claires en forme d'étoiles ou de ronds ; ce motif peut s’inverser sur certaines robes et différer selon les variations saisonnières de la robe ; les crins sont parfois lavés.

Dun Bai (primitif, sauvage) : il est ici fait référence au gène dun3 qui vient éclaircir les robes. Une Robe bai est composée de deux couleurs uniformes, le brun et le noir, qui sont disposés uniquement sur les extrémités et les crins ; les tons de bai vont du bai clair au bai brun, en passant par le bai acajou et le bai cerise.

Léopard : le fond de la robe est blanche et recouverte de petites taches de couleur. On l'associe souvent à tord à la race Appaloosa.

Skewbald : c'est un terme européen désignant une robe pie alezan, blanc ou bai et blanc, sans considération pour le motif.

Rouan fraise : la terminologie officielle parle de "mélangé" ou "rouanné" (qui est dérivé de l'anglais roanned). Ce sont des chevaux qui ont dès la naissance une robe comportant des poils blancs mêlés à un "fond" alezan, bai ou noir. On le voit plus souvent chez les alezans (chevaux roux), dont la robe, autrefois dénommée "aubère", se dit "alezan mélangé", (maward en Arabe). On parle parfois également de rouan vineux", lorsque le facteur rouan est présent sur une base baie où le rouge prédomine.
De manière générale, la robe est tiquetée de blanc, sans motif et on dénombre deux sortes de rouan : "bleu" (lorsque les poils noirs dominent), "fraise" (lorsque les poils rouges dominent). Plus simplement, il faut comprendre que ce sont des robes composées de deux ou de trois couleurs mélangées.

Shire (brun tacheté) : les Shire sont une autre race de chevaux de trait propre à l'Angleterre et comptent parmi les plus forts au monde - des couples de Shire pouvant tracter sans problèmes 20 tonnes (leur record est de 50). La robe la plus fréquente est noire, mais on trouve aussi des bai bruns, alezans, gris, voir pie (et ici, brun tacheté également).

Dun Alezan : cette robe est également déterminée par le gène dun qui vient éclaircir la robe alezan des chevaux (on peut parler d'"alezan clair"). Les alezans ayant une robe rousse, en utilisant le terme "alezan clair", on parle d'une robe orange ou abricot, avec des extrémités rousses et des marques primitives (raie de mulet) dues au gène dun ; on en trouve chez les quarters horses, les chevaux américains.


1 cheval démoniaque

1 monture mort-vivante

4 montures élémentaires épiques :
  1. Terre
  2. Tempête
  3. Froid
  4. Flammes (au souffle et sabots de feu)

La personnalisation comprend :

Chaque équipement est différent selon la monture (classique, lourde, épique, démoniaque, mort-vivante et licorne).

À l'achat, le choix entre une selle et armure légère, moyenne ou lourde.
Plus tard, la possibilité de choisir entre
  1. 3 armures et selles sinistres
  2. 3 armures et selles héroïques
  3. 3 armures et selles classiques
  4. 3 armures et selles magiques
  5. Une armure basique pré-définie

À quoi s'ajoutent 5 types de couvertures :

  1. Aucune
  2. Tasset
  3. Filet
  4. Partielle
  5. Complète

4 types d'étriers associés à des rênes :

  1. Complet (recouvre la chaussure)
  2. Triangulaire
  3. Carré
  4. En demi-lune

Les étriers peuvent s'acquérir sans rênes.



Notes et remarques
1Oeil de Vitre (yeux vitreux) : Oeil de couleur pâle et vitreuse (iris dépourvu de pigment) ; on les rencontrent chez les chevaux albinos, dont la couleur est diluée, ou chez ceux qui ont des marques sur le visage.

2Crins Lavés : Crins plus pâles que la robe.

3Le gène Dun : C'est un gène de dilution : comprenez qu'il éclaircit la robe de base, mais sans modifier la couleur de la peau, et se traduit également par certaines marques primitives. Cette robe est appelée "sauvage" ou "primitive" car c'est celle que l'on retrouve dans des races anciennes comme le cheval de Préjwalski et les descendants du cheval Tarpan (Konik Polski, Fjord).
Les chevaux possédant le gène dun ont impérativement une bande dorsale, dite raie de mulet, dans la même teinte que la robe mais dans une tonalité plus foncée.

On peut également trouver d'autres signes complémentaires : des traces sombres sur l'encolure, une crinière bicolore (présence de crins blonds ou argentés), des zébrures sur le dos, un assombrissement de certaines parties de la tête (le bout des oreilles, le front ou le chanfrein), des pommelures localisées, des éclaircissements des crins à la racine de la queue (la partie centrale restant plus foncée ; c'est une prolongation de la marque dorsale).


Ajouté le : 10-08-2005 - mis à jour le 23-08-2005

Retour aux articles de Darkness Rising